jeudi 20 juillet 2017

M'enfin

A l'automne, c'est à deux qu'elles ont débarqué dans mon bureau avec leur carte barrée tricolore : DGCCRF.

Au printemps, elle était seule, l'inspectrice du travail.

Et voilà que cet été, c'est par un courrier que l'inspecteur des impôts s'annonce.

Je suis démoralisée. Trois contrôles en même pas un an. M'enfin, ils se téléphonent ou quoi ? 

Parce que le boulot c'est moi qui le fait, toutes ces choses diverses et variées que ces Messieurs-Dames de la République Administrative Contrôleuse nous demandent... En plus de mon travail courant qui est déjà assez bien volumineux comme ça, vu qu'on m'en rajoute un petit plus dès qu'on peut. 
En plus une "Vérification de comptabilité" (quel mot poli) c'est sur trois années.  Et moi c'est archivé dans le grenier tout ça. Si j'avais su je n'aurai pas archivé 2016 !

Premier rv la semaine prochaine : présentation, faire connaissance.... qu'il m'a dit.
Je vais devoir aller au siège social dans la grande ville du département d'à côté. Pour moi c'est presque une journée de travail "perdue", car pendant que je serai là-bas, mon travail ici va m'attendre...

D'habitude passé le 15 juillet, je commence à respirer un peu, je termine tranquillement le mois avant de partir en congé.

Cette année, je vais faire des suppléments horaires jusqu'à la dernière minute et vais partir avec la perspective d'un boulot supplémentaire, désagréable en Septembre... 

De quoi vous donner envie d'hiberner dans un hamac avec une mouette et un chat....M'enfin !  


9 commentaires:

  1. Ah lala, je vois que dans tous les secteurs c'est la même chose...On nous presse comme des citrons.
    heureusement, nous tenons bon grâce à l'humour et à cette cape d'invincibilité qu'il nous donne.
    Parce qu'ils seraient trop contents que tu craques, n'est-ce pas ?
    Courage ma belle.
    Et vivement tes vacances.
    Bisous doux
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  2. Ah ça Célestine, mes boss, ils vont me chouchouter pour que je ne craque pas. Ils sont aussi consternés que moi. Mais bon il va bien falloir que cela ce fasse... et le temps.. le temps... tu sais Célestine... le temps qu'il faut, et bien il va falloir que je le prenne ce temps, au dépens de mon temps de repos... Le temps et rien d'autre !

    Bon déjà, mercredi je ne fais pas la route toute seule. L'expert-comptable vient avec moi. Il est très sympa notre expert-comptable...

    RépondreSupprimer
  3. M'enfin... bon. Un pullover comme celui de Gaston, ça doit quand même grattouiller un peu la peau non? Bon courage. Les vacances arriveront... un jour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le pull ? c'est vrai qu'il semble un peu rêche ! De même que la mouette est inquiétante. Mais qu'est-ce qu'il a l'air heureux Gaston !

      Supprimer
  4. courage chère Suzame, courage...je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Coumarine... Si il n'y avait que le boulot... ma vie est difficile en ce moment !
      Je t'embrasse

      Supprimer
  5. L'administration française : la plus désespérante de la planète...
    Gaston a une façon d'expulser son stress bien à lui... Mouette inquiétante et chat "lover"... ces animaux là sont plus que ce qu'on en perçoit...
    Bon courage et bonnes vacances à venir.

    RépondreSupprimer
  6. Hiberner ? c'est un peu trop tôt, non ? ;-)
    Plus sérieusement, bon courage, Suzame.
    Bisous.

    RépondreSupprimer

Au gré de vos émotions

Champagne !

Au dessus de chez moi ( dans le sens sud/nord ) Au dessous de chez moi ( dans le sens de la dénivellation du terrain ) Bref derrière chez ...