mardi 30 août 2016

Musique d'automne

C'est hier que celà s'est passé.
Je l'ai senti dans mon corps.
Je l'ai senti avec mes cinq sens.
Dimanche c'était l'été !
Depuis hier l'automne est arrivé.

C'est mon corps, ce sont mes sens qui me disent les changements de saisons et aucun cas le calendrier.
Hier je l'ai senti. Et ce matin c'est confirmé.
L'automne est arrivé.
Et peu importe les 27 degrés promis pour la fin de la semaine dans ma région.
L'automne est arrivé.
Je le sens, je le ressens.

Et en partage cette musique qui me parle de l'automne qui arrive dans ma si belle Bretagne.


mercredi 17 août 2016

En passant

Trois jours
Trois jours d'un merveilleux week-end de biodanza

Et un cadeau, d'une belle rencontre
D'une femme

Qui a le même âge
Qui fait le même métier
Qui porte le même prénom

De la femme que j'ai rencontrée dans le cours hebdomadaire de biodanza fréquenté durant l'année.

Merveilleuse synchronicité.

Deux nouvelles amitiés à cultiver comme deux merveilleux arbres.
___

Et comme la personne rencontrée le week-end dernier habite tout à côté du petit endroit de bord de mer où je m'apprête à aller poser mes valises... Et bien nous allons pouvoir continuer à faire connaissance, échanger, rire, parler, où juste ne rien faire dans la présence bienveillante l'une de l'autre.



vendredi 29 juillet 2016

jeudi 28 juillet 2016

Rencontre de regards

Une caisse de petit supermarché;
Elle pose, derrière ses petites courses, la petite tablette qui sépare les courses du client suivant.
On lui répond "merci".
Elle se retourne.
Un regard de velours, un sourire doux, un teint hâlé, un bel homme.
Un trop beau regard, duquel elle se détourne vite, car elle peut s'y perdre.
Elle paie ses petites courses, dit au-revoir à la caissière, qui lui répond, et en écho la voix du bel homme "au revoir" qui la suit du regard.

Elle peut s'attarder un peu, elle peut, elle a le temps. Elle ne le fait pas.
Cela ne se fait pas. Ce n'est pas son genre.
Le bel homme n'est pas très loin qui la regarde encore.

Elle rentre au bureau. 
Elle pense à cette rencontre de regards. 
Et si... Et si c'était lui le Prince Charmant ?  

Et si elle avait laissé passer "sa chance" ? 

mercredi 20 juillet 2016

Espace

Elle avait demandé une chambre seule. 

Elle s'est retrouvée dans un lieu très spacieux décoré simplement. Une grande pièce haute de plafond avec une mezzanine éclairée par trois vélux, où était posé un grand lit accueillant.

Elle a dormi deux nuits dans ce grand espace.
Puis elle est rentrée chez elle. D'habitude quand elle rentre chez elle, elle apprécie énormément de retrouver son lit, sa chambre.
Mais là, la première nuit, il lui a manqué l'espace, il lui a manqué l'espace autour d'elle. Elle avait une impression d'oppression.

Deux nuits plus tard, elle a retrouvé ses marques.



Il faut dire qu'elle était dans un stage de yoga dont le thème était l'Espace, dans un endroit rempli d'espace. Son corps a du en être imprégné pour qu'elle se sente étouffée ainsi à son retour.

dimanche 17 juillet 2016

La route du soi

Cela s'appelle "La route du soi".

J'ai déjà plus ou moins écouté les deux premières émissions.

Celle d'aujourd'hui je l'ai prise "en route" et je n'en ai entendu que la moitié.
A réécouter, car cela m'a beaucoup parlé, surtout après ce week-end de yoga que je viens de vivre.

Si vous avez envie de faire le(la) curieux(se), c'est ici .

...Parce que comme l'a écrit Célestine, le petit ressort n'est pas cassé malgré ce triste 14 juillet.

jeudi 7 juillet 2016

Drôle de face

Cela ne fait pas longtemps que j'ai rejoint facebook.
Neuf mois environ.
J'ai invité des personnes de mon cercle proche et de personnes de mon cercle blogotique.
Et puis des personnes rencontrées pendant mes activités de loisirs et que j'apprécie.
J'ai donc quelques "amis" facebookiens.

Je réponds rarement aux invitations.

Parfois je reçois des invitations d'hommes que je ne connais absolument pas .
Je regarde leur profil (je suis curieuse) et je constate qu'ils viennent juste de créer leur profil, qu'ils sont célibataires ou  divorcés et que les amis qu'ils ont déjà ne sont que des femmes.

Et bien vous savez quoi je clique aussitôt sur "Supprimer l'invitation".

Non mais !