lundi 19 septembre 2016

Le petit bonheur du samedi matin

Chaque samedi matin, je vais au marché faire le plein de légumes et de fruits.

Avant je me garais dans un parking très facile d'accès, gratuit la première heure. Puis la barrière a été cassée, remplacée, re-cassée.
Et depuis il n'y a plus de barrières. Et depuis il n'est plus possible de se garer dans ce parking qui est toujours complet.

Alors je vais dans un autre parking avec 4 niveaux, une rampe d'accès en colimaçon. 
Il a fallu que je m'habitue à cette rampe. Maintenant ça va !

Et puis pas question de prendre les escaliers avec mon caddy à bout de bras, alors je prends l'ascenseur.

Vous savez quoi ? C'est un véritable cadeau de prendre cet ascenseur. Le samedi matin il est emprunté par des personnes avec des caddys, des paniers, des sacs, des personnes qui vont faire leur marché, des personnes décontractées, heureuses...

Et chaque samedi matin je fais dans cet ascenseur des rencontres éphémères, souriantes, remplies de petits mots sympathiques, d'humanité.

C'est le petit bonheur du samedi matin ! 

vendredi 16 septembre 2016

C'est la rentrée...

... et ça s'agite sur FB.

Depuis une semaine, trois demandes d'amis de la part de personnes de sexe masculin.
De beaux hommes si j'en crois les photos.
Tous habitant dans le sud, Nice, Toulouse...

Mais vous perdez votre temps Messieurs.

Mon prochain amour, il habite en Bretagne. Il aime se faire fouetter par les embruns salés de l'Atlantique et de la Manche. Il aime se plonger dans la douceur des forêts celtiques. Il hume avec bonheur le parfum des ajoncs et des genêts sur la lande. Il se ravit au son d'un biniou, d'une bombarde, d'un accordéon. Il se réjouit des couleurs émeraude, turquoise, bleu glazig des mers bretonnes, des ors et des blancs de sables, des granits roses ou gris. 

Ne m'en voulez pas Messieurs, mais j'ai cliqué sur "supprimer" en ce qui concerne vos invitations.

Mon prochain amour  est en chemin vers moi. Je suis en chemin vers lui...

mercredi 14 septembre 2016

Désemparée

... face à la confusion galopante qui envahit le cerveau de ma Maman.

Lundi : elle va déposer chez le médecin des papiers destinés à l'orthophoniste.
Hier : elle dit à mon frère que la Mairie de la commune où elle habite a fait disparaître la tombe de mon père.

Parfois elle ne reconnaît plus sa maison. "Mais pourquoi j'habite là ?". "Depuis combien de temps j'habite ici ?" "Depuis 54 ans Maman". "Ah oui. Je suis arrivée à pied".

Presque tous les jours, elle se couche vers 15 h car "il fait nuit".

Et tant d'autres choses.

Elle a des moments où elle est bien et là elle souffre car elle se rend compte. Mais en bretonne têtue, elle ne veut pas d'aide à domicile.

Nous avons réussi à faire en sorte qu'il y ait un passage une fois par semaine d'une personne qui vient pour parler, se promener avec elle, la distraire et la stimuler.. et l'habituer progressivement à avoir quelqu'un à la maison.
Intervention gratuite. 10 pas plus. Déjà trois de passées. 

Après il va falloir rentrer dans le système conventionnel avec ses tracasseries administratives... Et son coût.. et ma Maman qui est persuadée qu'elle n'a pas les moyens et qui refuse.
Elle est encore capable de comparer les prix quand je l'accompagne pour faire ses courses. Tout est trop cher. 

Elle est "fâchée" avec les chiffres, les heures, les mots, les saisons, les jours de la semaine. Elle ne se repère plus dans le temps.

Je me sens impuissante face à cette inéluctable plongée dans l'oubli.

mercredi 31 août 2016

Week-ends de novembre

4 week-ends. Il y a 4 week-ends en novembre.

Et voilà que sur un seul de ces 4 week-ends plusieurs propositions s'offrent à moi  :

- un fest noz avec une très belle affiche, un fest-noz où j'aime aller
- un atelier d'écriture

- et un fête de... dé-mariage.. un couple qui a divorcé au printemps dernier et qui souhaite faire cette fête.

Proposition étrange. Je suis plutôt du genre à répondre spontanément et à dire oui dans l'élan du coeur. Mais là, j'ai besoin de réflexion.
Je vais lui téléphoner à Elle. Il faut que je lui en parle avant de dire oui ou non.
_____

Quoiqu'il en soit, quoique que je décide, je serais occupée ce premier week-end de novembre.

mardi 30 août 2016

Musique d'automne

C'est hier que celà s'est passé.
Je l'ai senti dans mon corps.
Je l'ai senti avec mes cinq sens.
Dimanche c'était l'été !
Depuis hier l'automne est arrivé.

C'est mon corps, ce sont mes sens qui me disent les changements de saisons et aucun cas le calendrier.
Hier je l'ai senti. Et ce matin c'est confirmé.
L'automne est arrivé.
Et peu importe les 27 degrés promis pour la fin de la semaine dans ma région.
L'automne est arrivé.
Je le sens, je le ressens.

Et en partage cette musique qui me parle de l'automne qui arrive dans ma si belle Bretagne.


mercredi 17 août 2016

En passant

Trois jours
Trois jours d'un merveilleux week-end de biodanza

Et un cadeau, d'une belle rencontre
D'une femme

Qui a le même âge
Qui fait le même métier
Qui porte le même prénom

De la femme que j'ai rencontrée dans le cours hebdomadaire de biodanza fréquenté durant l'année.

Merveilleuse synchronicité.

Deux nouvelles amitiés à cultiver comme deux merveilleux arbres.
___

Et comme la personne rencontrée le week-end dernier habite tout à côté du petit endroit de bord de mer où je m'apprête à aller poser mes valises... Et bien nous allons pouvoir continuer à faire connaissance, échanger, rire, parler, où juste ne rien faire dans la présence bienveillante l'une de l'autre.



vendredi 29 juillet 2016