vendredi 29 janvier 2016

Une photo, une légende de photo

Oui mais votre photo, et la légende qu'un autre participant  a mis sous sa propre photo.

Voici ma photo :



Et la légende qui m'a été attribuée au hasard.
"Coltrane en concert à la Nouvelle Orléans, de quoi faire affluer la  foule. Mais ce jour là il allait lutter contre l'esclavage".

De ces deux données voici ce que j'ai écrit :

Ce bateau immobile n'a pas franchi les mers, n'a pas traversé l'Atlantique. Dans La Manche il navigue. Autrefois pour la pêche. Maintenant pour les touristes.
Mais quand il vogue sur les vagues, il entend le murmure de ses ancêtres de bois, ces bateaux à grande voilure. Il entend leurs histoires.

Il y a ceux de la flotte de Christophe Colomb, ceux des corsaires malouins.

Et il y a les autres, les bateaux des négriers de Nantes ou de Bordeaux. Ceux qui, partis de France, sont allés en Afrique, avant de faire route pour l'Amérique. Chargés d'hommes et de femmes, captifs, ces bateaux là ont débarqué aux Antilles, ou à La Nouvelle Orléans, leur cargaison de marchandise humaine.
Esclavage. Pratique d'oppression des puissants sur leurs congénères, pratique qui existe depuis l'origine de l'humanité. Pratique qui fait se lever la résistance, la revendication de liberté.
Martin Luther King, Angela Davis. Et dans d'autres dont Coltrane.

mercredi 27 janvier 2016

Numéro en couleur

A vous lire j'ai eu envie moi aussi de numéros en couleur.

Alors pour rester simple
Le un qui rime avec calin est de couleur rose pâle
Le deux est bleu, cela ne fait aucun doute
Le trois comme un roi est doré
Le quatre, oh le quatre, d'une couleur jaune pâle comme le moelleux d'un quatre-quart
Le cinq cinglant est vert printemps
Le six, "un deux, trois je m'en vais au bois, quatre, cinq, six, cueillir des cerises", rouge le six
Le sept, violet
Le huit, comme l'intérieur d'une huître, oscille entre le gris et le blanc
Le neuf, comme le panier neuf des cerises de la comptine, multicolore !

mardi 26 janvier 2016

Retombé le soufflé

Retombé
Le soufflé
De ma sérénité
Complétement
Dégonflé

Pas angoissée
Non
C'est
Le
Poids
De
LA
SOLITUDE
Qui s'est
De nouveau
Invité
...Hier matin.

La biodanza d'hier soir
N'a pas suffit

Au contraire
Repartie encore plus mal
_____

La mélodie du matin
Mélancolique
Comme mon âme


dimanche 24 janvier 2016

Exercices

Exercice du miroir. Consigne spécifique : sans ponctuation

cinquante ans elle décide de révéler ses cheveux gris courts avec deux accroches-coeurs sur les joues ses cheveux gris sont en harmonie avec le gris-vert de ses yeux ses yeux de myopes habillés de lunettes roses pour la fantaisie posées sur son nez pointu au-dessus d'une petite bouche ni charnue ni mince tout ceci dans un visage de forme carrée où les rides commencent à dessiner l'histoire de sa vie passée soucis rires sourires

Exercice de la musique
Proposition de 5 musiques. En choisir une. Ecrire.

La ville est calme encore à cette heure. Le soleil ne va pas tarder à darder ses rayons blancs écrasants. C'est aujourd'hui. C'est aujourd'hui qu'il lui faut partir. Partir de cette ville où elle n'a plus rien à vivre. Ce n'est pas une fuite. Ce n'est pas non plus un élan. C'est une nécessité.

Elle appuie sur le bouton de l'ascenseur.  En quelques secondes se retrouve sur le trottoir. Regarde une dernière fois les rues de Trastevere qu'elle a tant aimé.

Trainant sa valise sur les pavés disjoints, elle se dirige vers la station de bus. Elle se colle à la vitre, regarde le Tibre, au loin le dôme du Vatican.

Comment en est-elle arrivée là ? Quitter cette ville si belle. Les larmes lui montent aux yeux. Elle qui croyait que ce serait facile.

Dans la foule bruyante de Termini, elle se dirige vers le quai où l'attend son train. Milan. Toujours l'Italie, mais le nord, plus froid, les brumes hivernales, le gris.
Son rêve d'Italie c'était Rome, pas Milan. Peut être est-il temps de rentrer en France finalement.
 ______

La musique qui m'a inspirée


mercredi 20 janvier 2016

Aujourd'hui sans pitié

Ah mais c'est que je n'ai pas du tout envie d'écrire sur ce thème "sans pitié" !

J'aurais du venir écrire hier.
J'avais plein de choses à partager sur le dilemme...
Mais j'avais un dilemme : entre le temps passé au travail, puis le temps passé pour mes loisirs (j'ai repris hier la gym pilates après plus un mois et demi d'interruption), et puis le temps nécessaire pour dormir... et bien je n'ai pas eu le temps de venir écrire mes "dilemmes" hier...

Le temps qui passe a été sans pitié pour moi hier...




lundi 18 janvier 2016

Fragment d'aujourd'hui raconté en recette de cuisine

Ingrédients :
- une grande part de ciel gris
- des pincées de neige fondue
- un grand pot de froid glacial
- des pincées de souvenirs agréables.
- des pincées de moment agréables à venir.
- de la sérénité
- du calme


Se lever le matin comme d'habitude.
S'habiller chaudement pour affronter le ciel gris, la neige fondue, le froid glacial.
Se réjouir que l'hiver soit arrivé et qu'ainsi la Nature de notre région tempérée va pouvoir vivre son cycle habituel et nous offrir un joli printemps quand le temps sera venu.
Ne pas se laisser influencer par la morosité des collègues et les soucis professionnels.
Rester centrée dans la relative sérénité qui est là depuis ce joli fest-noz du 9 janvier.
Penser à la journée d'hier durant laquelle vous avez fêté votre anniversaire entourée de votre famille et de deux amies, une belle journée....et saupoudrer "aujourd'hui" "d'hier".
Songer aux moments agréables à vivre tout prochainement : la soirée biodanza, ce soir, et l'atelier d'écriture, le week-end prochain... et saupoudrer "aujourd'hui" de "ce soir" et du "week-end prochain".
De nouveau rester centrée dans le calme et la sérénité et continuer à travailler.

Nulle besoin de cuisson... juste savourer le présent au présent.

Bon appétit




jeudi 14 janvier 2016

Transparences

... Comme le ciel en ce moment.. Il est d'une beauté tellement limpide. On croirait voir à travers.
Il fut un temps où par ce temps là, j'aurais fait ma pause déjeuner par une petite marche.. Mais hélas ma cheville, mais hélas mon cou, mes bras...Je suis devenue paresseuse et me préserve pour mes moments de danse.

... Comme le  regard si clair de mon ex-belle-soeur,  que j'ai eu au téléphone hier et qui m'a dit "Même quant tu es fatiguée, accorde toi un moment pour faire quelque chose avec ton corps, ne serait-ce qu'un quart d'heure". Alors j'ai me suis allongée une demi-heure sur mon tapis et j'ai combiné mouvements de gym pilates et mouvements de MLC et c'est vrai que ce matin j'ai moins mal au cou. Les tensions se sont dénouées... Finalement pas si paresseuse que ça !

... Comme une musique que j'ai écoutée ce matin. Si vous avez un compte deezer : Vénus de Mathias Levy Quartet...






mardi 12 janvier 2016

Danser son rêve

C'est ce qu'il nous a été proposé hier soir à la séance de biodanza : "Pas votre rêve pour dans 10 ans, votre rêve pour là, maintenant, pour 2016".

Alors j'ai dansé mon rêve, doucement d'abord, puis plus vivement, en tournant sur moi-même, les bras au ciel, en tournoyant tout autour de la salle, de plus en plus intensément, de plus en plus vigoureusement, de plus en plus énergiquement, de plus en plus, de plus en plus.. j'ai fini le coeur battant, la respiration haletante... Après dans une ronde immobile, j'ai intégré ce rêve.

Oh que c'était bon !

lundi 11 janvier 2016

Départs

Jean Marie Pelt
Michel Delpech
Michel Galabru
Pierre Boulez
Courréges
David Bowie

Tous ces gens plus ou moins célèbres qui sont partis pour le grand voyage.

Et tous ceux que l'on ne connait pas ! Dont cet Albert dont je vous avais parlé en décembre !

Cela me fait l'impression d'une accumulation, et pourtant ce n'est que la vie qui passe...

dimanche 10 janvier 2016

Alors

D'abord il y a eu samedi.
Marché pour faire le plein de légumes et de fruits.
Puis courses de produits "secs" et autres.
Puis chez le coiffeur, parce que je ne supportais plus ma tête.
Puis pas grand-chose et l'hésitation : vais-je aller au Fest Noz ce soir... et un grand "coup de pied" dans ma tête pour me secouer : me doucher, me maquiller, changer de tenue... et partir dans la nuit... (pas facile si, si).

Trois groupes vraiment très bien. De la bonne musique au rythme soutenu, de quoi ravir les danseurs.
J'ai eu la surprise de rencontrer "mon" danseur préféré de scottish. Comme souvent on a (presque) passé la soirée ensemble : 1 valse, 2 mazurkas (dont une sublime avec accordéon splendide) 4 scottish. Ah si vous saviez comme j'aime danser la scottish avec cet homme là. Un voyage à chaque fois.


Puis il y a eu dimanche.
Réveillée tard car couchée tard.
Aller faire une petite visite à ma maman, puis aller au cinéma avec ma fille (c'est très rare) : Star Wars... retour au pays de  mon adolescence.. j'ai beaucoup aimé, même si il y a beaucoup de violence.


Et demain il y aura lundi... retour dans la réalité du travail. Ma santé va mieux donc ce sera plus facile et puis je reprends la biodanza après l'interruption des vacances. Un autre voyage plus intérieur...

______

J'ai dansé celle-ci... 



Celle-ci.. Je ne sais plus si je l'ai dansé.. Mon danseur de scottish n'était peut être pas arrivé quand elle a été jouée.



Dommage je n'ai pas trouvé les mazurkas.. Ah ce que j'aime aussi danser la mazurka !

Le troisième groupe, en fait un autre duo :

mardi 5 janvier 2016

Aujourd'hui acheté...

... arsenicum album et  phytolacca en 7 ch, pour essayer de venir à bout de cet embarras hivernal qui me met KO depuis le 25 décembre... grrr... j'ai prévu d'aller danser samedi soir !


Tendances






Oyez, oyez... ce sont les couleurs tendances de l'année à venir.

Je ne sais pas qui décide, mais ça se dit sur les sites internet en ce début d'année. 

Examinez bien vos penderies !

Ouf, il y a du rose et du bleu, deux couleurs que je porte volontiers en été.. hein parce que pas question de tout renouveler pour être à la mode. D'ailleurs je ne suis jamais à la mode. L'automne c'est du noir et du rouge principalement et quand le soleil s'épanouit, c'est beige, bleu, rose.

Non pas que je n'aurai pas envie de temps en temps de nouveauté, mais mes vêtements je les use jusqu'à la corde, parce que... passer de deux salaires avec partage des charges fixes, à un seul salaire et assumer toute seule les charges fixes... Et bien je peux vous dire que votre niveau de vie il en prend un sacré coup sur la tête !!!


dimanche 3 janvier 2016

Aujourd'hui taper

... ces quelques mots pour dire que comme beaucoup de personnes j'ai appris le décès de Michel Delpech  en écoutant la radio ce matin.

Que ce soir sur facebook j'ai "vu"  sa dernière chanson.

Que j'en pleure.. parce que celà me renvoie au décès de mon père, en décembre 1991, de la même maladie... Et que Michel Delpech depuis longtemps me fait penser à mon père : les yeux noirs, la grande bouche sur ce sourire éclatant, le regard fatigué, la calvitie.

J'écoute cette chanson, je vois le visage de Michel Delpech, je vois mon père... Mon père n'était pas croyant... a-t'il été accueilli lors du grand voyage ?



vendredi 1 janvier 2016

Aujourd'hui... et après

Janvier s'est réveillé
Gris et mouillé
Ouf oublié décembre
et son goût de cendres

Journée familiale
Ce midi déjeuner
Avec mes enfants
C'est si rare

Cet après-midi
Autour de ma Maman
Ma soeur, mon beau-frère
Visite surprise
Bonheur d'être là
Ensemble
Dans le calme et la douceur

Suis repartie
Avec un cadeau
Un cadeau de papier
Le dernier livre
De Frédéric Lenoir
Celui sur la Joie

Ma soeur avait compris
Que celui-ci me comblerait
Elle l'avait soufflé à ma maman
Qui hésitait quand même

En rentrant un joli film j'ai regardé
"Maestro"

Ce soir commencer, c'est sûr
A lire le livre de F. Lenoir
Quand je l'aurai fini
Le prêter à mon fils
Dont les yeux ont brillé en le voyant

Demain déjà,
Reprendre le cours de la Vie
Aller au marché, faire quelques courses
Ma santé va mieux
Alors faire du ménage
Mettre un peu d'ordre

Drôle de fin d'année
Comme tous les ans
Frénésie et solitude
Avec en plus cette fois-ci
Cette maladie hivernale
Qui m'a rendue si mal

Une parenthèse obligée
Ralentir pour guérir

Lundi, embrasser  de nouveau
Le courant de la Vie
Pour commencer club photo
Le lendemain gym pilates
Et peut être encore mercredi
Reprendre la vie sociale
Dont j'ai tant besoin
Et si samedi tout va bien
Aller danser
Premier fest-noz de l'année
A Guichen, les frères Guichen
Accordéon et guitare
L'énergie de la Bretagne !

______

Bonne année à toutes celles et ceux qui viendront poser leur attention sur mon petit espace public mais toutefois confidentiel. Je vous souhaite du bonheur à pleines brassées !

En balade à Cancale pour le dernier jour de l'année - Profiter du soleil hivernal

Ophélia

C'est une tempête tropicale (qui était classé en ouragan la semaine dernière) qui passe à  plus de 1 000 kms au large de l'endroit ...