mercredi 31 janvier 2018

Repli

... Alors que les jours rallongent
Alors que ma fille va mieux
Alors que la situation de ma Maman est stabilisée
Alors que la Nature commence à frémir

J'ai envie
De me replier
De me retirer du monde
De me recroqueviller
De me dissoudre
De m'immobiliser
De m'ignorer
De disparaître

Juste s'ébrouer le mardi soir pour aller biodanser.. Juste ça.. Le reste du temps fuir.. ralentir.. dormir.

samedi 27 janvier 2018

Sauf que..

Ce soir à 18 h 30 c'était spectacle de danse de tango. Très beau. Chorégraphié.  Six danseurs virtuoses. Mise en scène.
En compagnie de 4 personnes de "mon" groupe de biodanza. Nous allions tous au même spectacle, autant s'y retrouver!
Sauf que C était avec son amoureux G. Et que V et B sont venues ensemble et ont a priori l'habitude de faire des sorties communes.
 Assise entre ses
 deux duos, j'ai vite ressenti les limites de la situation. Apres le spectacle il y avait possibilité de se restaurer et d'assister à une milonga.
Je suis rentrée.  Seule entre deux duos. Trop difficile pour moi.

vendredi 26 janvier 2018

S...

... est née le 15 janvier.
Elle la fille d'une des cousines de mes enfants.
Elle est la petite-fille de ma chère ex- belle-soeur et amie.

Elle s'appelle donc S... comme ma Maman.
Cela m'a fait drôle ce prénom pour ce bébé si mignon.
Un prénom que j'associe  à ma Maman vieillissante au cerveau défaillant.

Ma belle-soeur m'a demandée "Ca te fais quoi qu'elle se prénomme S... ?"
Cela me touche mais cela me met aussi mal à l'aise.
J'ai montré les photos du bébé à ma Maman qui s'est attendrit devant la p'tite bouille, la p'tite bouche, les p'tits doigts. Je lui ai dit qu'elle portait le même prénom qu'elle. "Oh comme c'est mignon !" m'a-t-elle répondu avec grand plaisir.

Ma belle-soeur m'a écrit  "Qui sait ? petite S pourra p'tet bien aller faire une visite à grand mère S ?? ou inversement ?"

C'est une belle proposition...


mercredi 24 janvier 2018

Envoyé

... un courrier
Comme on envoie une bouteille à la mer
Sous enveloppe dûment timbrée
Peut-être un destinataire
Qui sait ?


samedi 20 janvier 2018

Hier

Hier, pour la première fois depuis 17 ans, j'ai monté dans la nuit, entre les maisons encore endormies, la rabine, longé l'école puis emprunté le "boulevard" avec ses tilleuls aux branches dénudées jusqu'à l'arrêt du bus.
Il faut dire qu'il y a 17 ans "Mon " entreprise à déménagé à la campagne et que pour aller travailler seule la voiture est possible.
17 ans donc que je n'avais pas fait cette courte marche vers l'arrêt de bus à cette heure matinale.
 Puis il y a eu le métro direction Poterie, et le train pour Paris.
A Paris j'ai marché pour aller au rendez vous. Une demi heure. Il aurait été sot de prendre le métro.  Pour retourner à la gare tout pareil.
De retour à Rennes, j'ai repris le métro, direction Kennedy . Mon fils m'attendait. Je lui avais demandé.  Pas le courage d'attendre le passage d'un bus une demi heure pour faire les 5 kms qui me séparaient de la maison, et plaisir d'un repas et d'une conversation avec mon fils.

C'était hier.
J'ai eu du mal à m'endormir. Ma machine à pensées était en pleine ébullition.

vendredi 19 janvier 2018

L'homme au baiser restitu-é

Dans la gare de Rennes.
Mon train est annoncé.
Je me dirige vers l'accès au quai.
Et je le vois, Lui,
Il se dirige vers un autre quai.
Celui d'à côté.
Je voyage en Oui go
Lui en LGV.
Je le regarde intensément.
Lui pas du tout.
Il est rapide, le regard vers le sol
La célébrité discrète.
L'homme qui le suit, lui, me salue avec un grand sourire.
Il a peut être cru que mon attention lui était destinée.

Je crois que je suis un peu tombée amoureuse lors de ce concert à l'automne dernier...
------
A bien y réfléchir je sais oú il était.  Ce matin à Rennes le 7/9 de France Inter était en direct.  Il est venu y faire sa chronique du vendredi.
 

jeudi 18 janvier 2018

Demain

Demain je vais à Paris. Rv médical familial. 
Elle m'a demandé de lui apporter : deux chemises cantonnées pour ranger des papiers, des crayons de couleur, un taille crayon pour elle ;  des caramels et des galettes bretonnes pour les soignants.
Demain je vais à Paris. 4 h de train pour une heure de rendez vous. .. et la voir elle... Elle aura changé depuis le 30 décembre. .. la Vie de plus en plus en elle.
Demain je vais à Paris, dans le calme, la douceur et avec la force d'une mère présente pour son enfant.

dimanche 7 janvier 2018

En rêvant

Non mais franchement d'où m'est venu ce rêve de la nuit passée.

Ce rêve pendant lequel cet homme qui chante si joliment "Ce baiser" est venu me le restitu-er de façon si passionnée.

Parfois mes nuits sont de véritables romans !

vendredi 5 janvier 2018

Elan

Que j'ai aimé découvrir cette musique ce soir sur l'auto-radio.

Cette musique est un souffle vivant
Une course solaire
Un espoir certain
Une urgence de vivre
Une exaltation
Et plus encore




jeudi 4 janvier 2018

En l'an neuf

En l'an neuf qui commence
Pour ne pas faillir à la tradition
Ne pas faire preuve d'impolitesse
Bonne année à tous 
Vous 
Mes amis d'ici
Virtuels mais bien réels

Je n'ai pas le courage
L'énergie
De vous faire des voeux
Jolis
Profonds
Poétiques
Esotériques

Mais sachez qu'ils sont sincères 

Danse

Un petit concours de danse. J'y participe. Je n'ai pas vraiment de tenue adaptée. Ma Kiné traverse la rue et va emprunter une jup...