mercredi 30 mars 2016

En passant - Hibernation


En ce moment j'hiberne encore un peu, même si il y a 10 jours il était noté "Printemps" sur le calendrier.
Besoin de dormir.
Le sommeil bienfaiteur qui me fuit tant (temps) et qui est là au rendez-vous chaque nuit depuis quatre nuits. Hum... Quel bonheur de s'allonger sous la couette en sachant que le sommeil ne va pas attendre trop longtemps pour venir vous cueillir et vous emmener au pays des rêves.

Du grand calme dans mes tourmentes psychologiques.. Je ne cherche pas à comprendre pourquoi, comment... sinon je vais me remettre à penser... Je prends, je savoure, je remercie.




mercredi 23 mars 2016

Toucher

Toucher le coeur de l'humanité pour qu'enfin cesse la violence,
Toucher le coeur des hommes pour que la paix soit présente,
Toucher le coeur des hommes pour que la solidarité soit un art de vivre
Toucher le coeur des hommes pour que l'amour ose se dire
Toucher le coeur des hommes pour qu'il n'ait plus de pouvoir abusif
Toucher le coeur des hommes pour qu'il y ait plus jamais ça sur notre Terre


mercredi 16 mars 2016

Une belle image

Aujourd'hui, suite à ce que j'ai écris hier soir, la belle image que je veux révéler c'est celle de ces deux femmes plus très jeunes qui se se sont rencontrées tardivement.

L'une  de taille et de corpulence moyenne, réservée, le teint pâle, veuve, urbaine.
L'autre plus grande, très forte, le caractère vif et acéré, un teint de rousse qui a pris le soleil et le vent de son île, veuve, campagnarde.

Et leur bonheur à se voir.
______

"On n'a pas le même père, mais on a la même mère".
______

...Et des larmes douces qui coulent sur mes joues...


Quand on descend la route qui passe devant sa maison, on arrive là.

mardi 15 mars 2016

Tristesse

C'est la demi-soeur de ma Maman.
La dure vie a fait qu'elles ne se sont pas connues enfant.

Ma Maman a renoué contact il y a une quinzaine d'années.
Un jour d'automne elle est partie toute seule en train pour le bout de la Bretagne (alors qu'elle n'était déjà plus très jeune et n'avait pas l'habitude de voyager seule). Puis le lendemain elle a pris le bateau pour l'île.
Elle et sa demi-soeur s'étaient juste écrit quelques lettres avant ce premier rendez-vous. A l'arrivée du bateau au port, elles se sont reconnues tout de suite.
Ma mère est rentrée remplie de bonheur de ces quelques jours passés à faire connaissance avec sa demi-soeur.  Elle avait tellement de choses à nous raconter et nous étions avides de l'entendre encore et encore.

Ce lien familial rétabli après toutes ces années perdues, mon frère, ma soeur et moi avons aussi fait le chemin vers l'Ile pour rencontrer cette tante.
J'y suis allée trois fois. A chaque fois j'ai eu plaisir à parler avec cette vieille femme à la vie rude, mais à l'esprit vif. J'ai commencé un échange de courrier avec elle, pour lui donner des nouvelles de ma petite famille, de ma Maman.

Ce soir en rentrant du travail il y avait une petite enveloppe avec une écriture que je ne connais pas. 
J'ai l'ai tout de suite retournée pour regarder qui m'avait écrit et j'ai découvert le nom et l'adresse de mon demi-cousin que je connais pas.
Accroupie dans la rue à côté de ma boîte aux lettres j'ai ouvert l'enveloppe.
Des mots de tristesse m'ont appris le décès de la demi-soeur de ma Maman.

Je suis triste ce soir.
Il y a quinze jours à peine je recevais une lettre d'elle.
J'ai un projet de vacances dans cette île pour le mois de mai. 
J'avais l'intention d'aller passer du temps avec ma tante.

Et il va falloir que je le dise à ma Maman devenue si fragile. 
Comment faire pour lui annoncer (sans la perturber davantage) que cette soeur qui lui était devenue chère, a quitté ce monde.

Dimanche prochain, le jour du printemps, c'est l'anniversaire de ma tante. Cette année je ne lui enverrai pas de petit courrier pour lui souhaiter. J'allumerai une bougie.

_____

Cette femme disait toujours à ma mère " On n'a pas le même père, mais on a la même mère" et par ces mots rudes et simples,  lui exprimait tout son attachement.

Comme me l'a écrit son fils, de là où elle est elle continue à veiller sur nous. Qu'elle puisse aussi continuer à veiller sur sa petite soeur.

___

Au revoir Nine. Nous de l'autre bout de la Bretagne, on ne vous oubliera jamais. Vous êtes gravée dans nos coeurs.


Un moment de biodanza

Il y a 15 jours le thème de la séance de biodanza était Affirmation. C'était une séance très agréable.

La semaine dernière : Détermination. Je n'y étais pas (soirée club photo). Ils ont dansé (entre autre) les gorilles et les "gorillettes" dans la force. Je  ne connais pas. Je ne suis pas certaine que j'aurais apprécié.

Hier soir c'était le Yin et le Yang. La Douceur dans la Puissance.
Nous avons notamment été invités à marcher dans une douce puissance majestueuse, "comme un roi ou une reine".
Alors j'ai marché avec les autres, à ma manière.
A la fin de la musique E. a demandé à un homme  et à moi-même de marcher notre Roi et notre Reine devant le groupe (21 personnes hier soir). Whaoo.. J'étais à la fois intimidée, très honorée, fière, calme... et doucement puissante.

A la fin de la séance ma chère et si précieuse ex-belle-soeur m'a dit au creux de l'oreille (nous ne parton jamais d'une séance de biodanse sans nous prendre dans les bras et nous murmurer des confidences au creux de l'oreille) : "Tu était magnifique, majestueuse, très belle".
Cadeau sur ma petite âme fragile, sur mon petit enfant intérieur un peu malmené.

Ce matin je me sens calme et doucement puissante. 
En plus le soleil inonde mon bureau. 

Belle journée à vous qui passez ici.


jeudi 10 mars 2016

Aujourd'hui sentiment de déjà vécu

Cela m'arrive. C'est étrange.
Persuadée d'avoir déjà rencontré cette personne.
Persuadée d'être allée dans ce lieu.
Persuadée d'avoir déjà vécu cette situation.
Persuadée.

Je me souviens d'un rêve que je faisais souvent et que je ne fais plus.
Une autre époque. La grève de la baie du Mont Saint Michel. Sauvage. Et moi qui marche sur cette grève dans un costume ancien vers mon destin.
Et à chaque fois que je me réveillais cette impression que ce rêve était une partie de ma vie réelle.

Vous croyez en la ré-incarnation vous ? Aurais-je vécu dans la baie du Mont Saint Michel à une autre époque ?


mercredi 9 mars 2016

Aujourd'hui debout dans

... dans mes bottes ?
J'ai mis mes bottes ce matin car il ne fait pas beau et que je suis allée au marché avant de partir au bureau et que je voulais être confortable si la pluie m'avait accueillie pour ce début de journée.

... dans mes chaussures de marche ?
J'aurais aimé. Il est prévu une jolie tempête ce soir sur la côte nord de ma Bretagne. Si je ne travaillais pas je serais bien allée à St Malo en fin de journée voir les vagues, respirer les embruns, me faire fouetter par le vent, et tenter quelques photos.

dimanche 6 mars 2016

Aujourd'hui il faudrait réparer

... les prises électriques dans le garage auxquelles sont branchés le lave-linge et le sèche-linge.
Mon fils a vérifié. Ce ne sont pas les fusibles. 
Depuis 6 mois, je raccorde la prise du lave-linge à une rallonge branchée dans la cuisine. La porte reste entrouverte. Le froid rentre dans la maison.

Il faudrait que j'appelle un électricien. Plus d'homme à la maison. Obligée de recourir à un professionnel.

Je tarde, je tarde... Il faut d'abord trouver l'homme de l'art qui voudra bien se déplacer un samedi matin car je n'ai pas assez de jour de congés pour prendre un jour de congé pour cette réparation.

Et puis il faudra le payer... et cette année j'ai des projets de vacances et il faut que je fasse des économies pour les concrétiser... Et puis je vais certainement recommencer à payer des impôts car ma fille a dépassé l'âge de 26 ans et je ne vais plus pouvoir me déclarer en parent isolé avec elle.

Pas marrant de vivre seule face à ses petites adversités domestiques !


samedi 5 mars 2016

Portrait d'homme - 2 - Une chance

Depuis plus de 20 ans elle lui tient la main, ensoleille sa vie. 
Des épreuves et des joies partagées.
Des enfants.
Il dit d'elle qu'il ne s'est pas trompé que c'est la femme de sa vie, une femme exceptionnelle.

Et puis voilà, elle part... avec un autre.
Ca lui tombe dessus.
Garde alternée. Il y a un enfant qui est encore si petit.
Il va devoir prendre du temps pour eux. Une semaine sur deux il n'arrivera plus aux aurores au bureau, et n'en repartira plus tard le soir. Le week-end il sera à 100 % avec eux.

Obligé de ralentir dans son travail, pour prendre sa place de père... Une chance peut-être ? Qui sait ? 




vendredi 4 mars 2016

Mouillé

Mouillé, aujourd'hui l'air est mouillé.
Cela colle un peu la poudre, mais n'arrête pas l'enchantement.

Après une bonne nuit de 8 heures de sommeil, je me réjouis de ma journée de travail et du week-end qui m'attend.
Vraiment ce printemps qui frémit me remplit d'une pétillance...

Petite déception : l'atelier d'écriture de ce week-end est annulé faute de participants suffisants.
Il me reste donc à enchanter les deux jours à venir d'une manière différente.

Vivre c'est déjà un magnifique enchantement !
Qu'en pensez vous ?

mardi 1 mars 2016

Enchanté

Non seulement l'atmosphère est poudrée mais elle est aussi enchantée.

Prenez le temps d'écouter le chant des oiseaux. Il savent, eux, que le printemps est arrivé.


Ce matin en arrivant au bureau, j'ai été accueillie par des chants délicieux. Je serais bien partie marcher dans le petit chemin qui plonge dans la campagne, là, à 50 mètres au bout de la rue, pour m'immerger dans cette félicité.


Cette arrivée discrète du printemps fait pétiller toutes mes cellules, vraiment... 
C'est un enchantement ! 

Champagne !

Au dessus de chez moi ( dans le sens sud/nord ) Au dessous de chez moi ( dans le sens de la dénivellation du terrain ) Bref derrière chez ...