vendredi 12 avril 2019

En passant

C'était mercredi soir.
Le téléphone de ma fille vibre. Elle décroche. C'est son père. Elle change de pièce pour tenir la conversation.. puis elle revient avec un très joli, vraiment très joli sourire sur le visage.

Et moi je n'ai pas pu m'empêcher de lui dire que cela la rendait heureuse d'échanger avec son père, qu'elle était contente. Que de me voir elle n'exprime jamais un tel contentement.

Déjà que la situation me pèse, que je la trouve injuste.. depuis mercredi soir cela s'est exacerbé.

Je trouve cela injuste que je doive gérer au quotidien les humeurs, les fragilités de ma fille. Que je ne récolte que les mal-êtres, les incertitudes. Que je ne sais jamais quand je rentre à la maison si l'ambiance va être pesante, ou légère. De m'obliger à lui proposer des choses le week-end pour la "distraire" alors même que j'aurais envie de ne rien faire, de sortir ou d'aller voir une amie. D'être obligée de rendre compte de ce que je fais, sinon elle s'inquiète. D'être responsable des médicaments et de me sentir culpabilisée si un matin j'oublie de les déposer sur la table.

C'est injuste.

C'est pareil avec mon fils. Il va bien lui.... Mais...

Mais quand il va voir son père il va vraiment passer du temps avec lui du vendredi soir au dimanche soir.
Quand il vient chez moi il est à peine arrivé qu'il pense déjà à repartir.
Si je cumulais tous les temps passés sur toute une année, je suis certaine que mon fils passe plus de temps avec son père qu'avec moi.

C'est injuste.

Il est parti, le père,  me laissant détruite, avec deux enfants majeurs qui n'étaient pas là à ce moment là, mais qui sont revenus depuis, puis repartis, puis revenus et encore repartis.
De nouveau revenue pour ma fille.

C'est une charge mentale étouffante... malgré tout l'amour que je porte à ma fille.
C'est une déception que mon fils ne cherche pas à me rencontrer.

C'est injuste.

mercredi 10 avril 2019

Et même si

... J'y ai éprouvé des difficultés, des tristesses, des chagrins.

Il y a eu
La chaleur de l'amitié
Les sourires
Les partages
Les nonchalances
Les émerveillements

Il y a eu
Des danses de Terre sur de la musique africaine
Et des danses impétueuses (pendant lesquelles je me suis surprise à cabrioler moi qui ai toujours peur de la douleur de ma cheville)
Des danses de Feu
Des danses introspectives
Des danses expressives

Il y a eu
La danse du sculpteur pendant laquelle mes deux partenaires m'ont "sculptée" divinement.

Il y a eu

Il y a eu la danse d'expansion... la danse que j'avais demandée, choisie... la danse pendant laquelle âme et corps reliés, je me suis "envolée"... "Elle était faite pour toi"... m'a t'on dit... La salle n'était pas assez grande pour moi.

Ne pas ignorer les ombres
Mais se réjouir intensément de chaque joie vécue

Et un jour  plus ou moins lointain j'écrirai mon bonheur comme Célestine.

mardi 2 avril 2019

La fleur et le bourdon

Il est une fleur froissée qui danse sous la brise du vent.
Il est un bourdon dynamique qui danse dans la brise du vent.
Ils se rencontrent, se regardent, se plaisent, se sourient, se parlent.
Le bourdon virevolte autour de la fleur froissée. La fleur s'en défroisse, prend appui sur ses faibles racines, s'élance vers le ciel, s'épanouit.

Le bourdon réfléchit.
Trop.
Il réfléchit trop.
C'est compliqué un bourdon.
Il réfléchit et se dit que même si la fleur lui plaît énormément, même si... s'attacher à elle le privera de sa liberté de voler sous tous les vents de la Terre. C'est un bourdon qui ne tient pas en place, qui rêve d'aller découvrir tous les paysages possibles.
Alors après un dernier bourdonnement, d'un coup d'aile il s'éloigne vers ses rêves de voyages.

Depuis la fleur et le bourdon se rencontrent à l'occasion d'une brise, se sourient rapidement.

La fleur froissée défroissée s'est re-froissée.
Toutes les tensions, les douleurs à ses racines, sa tige, ses feuilles sont revenues décuplées.
La fleur froissée ploie sous l'effet des douleurs et de la déception.
Mais coûte que coûte elle continue à danser dans le vent, à se réchauffer au soleil du printemps, à rencontrer les autres fleurs, les insectes de passage, à goûter à chaque cadeau de la Vie qui se présente à elle.

Il y a certainement un autre bourdon (peut être un peu moins dynamique) ou un scarabée mordoré qui n'aura pas peur de danser à ses côtés.

Résultat de recherche d'images pour "bourdon et fleur"

lundi 4 mars 2019

Un p'tit air de violon

Je vous assure..je n 'aime pas le jazz... cette musique me crispe...
Toutefois dans nos musiciens de jazz contemporains français, j'apprécie très particulièrement

- Renaud Garcia Fons
- Ibrahim Maalouf
- Mathias Levy

Et bien tiens justement, Mathias Levy, son CD "Revisiting Grapelli" m'a accompagnée pendant de longs mois l'an passé. Je l'écoutais souvent et je dansais, je dansais toute seule chez moi.

Et bien tiens justement, Mathias Levy... dans le cadre d'un festival de jazz.. se produisait samedi dernier pour une conférence-concert à la médiathèque de Saint Malo.
Alors j'ai pris mon auto et j'y suis allée à Saint Malo voir, écouter Mathias Levy Trio.
Quel bonheur de voir jouer cette musique merveilleuse là sous vos yeux par trois musiciens inspirés qui jouent les yeux fermés, tellement ils sont habités.
Je suis repartie l'âme comblée, le coeur heureux, le corps léger.

Merci à tous  les musiciens du monde pour ce bonheur qu'ils nous donnent.


mardi 26 février 2019

Marcher

Marcher
Dans le jour naissant
Marcher
Dans l'air caressant
Marcher
Marcher
Marcher
Sans s'arrêter
Marcher
Le corps léger
Sans rien à porter
Marcher
En liberté
Sans pensées
Marcher
Marcher
Marcher
Souplement
Entre terre et ciel
Marcher
Marcher
Marcher

dimanche 24 février 2019

Tortue

J'ai rêvé d'une tortue.. D'une tortue de mer qui était dans mon jardin et qui s'envolait.

J'ai demandé à ma fille de me prêter l'un de ses jeux de cartes "divinatoires" pour que je puisse lire ce qui est dit sur la tortue.
Je n'ai lu que du positif. Concrétisation, accomplissement, créativité, sagesse.
Cela me plaît. Cela me parle.

A suivre !!


Résultat de recherche d'images pour "tortue de mer"

vendredi 22 février 2019

En passant... des petites nouvelles

Les ficaires sont en fleurs
C'est soleil dans mon coeur
Un papillon butine
De joie je m'illumine

______

Je n'ai presque plus mal à la cheville
En 24 heures la douleur est presque partie
En même temps
En 24 heures j'ai perdu un kilo
Le poids de la douleur ?

En conscience à chaque pas
Observer
Ressentir la présence de cette absence
S'en réjouir
Le soir continuer à masser
Rafraîchir
Envelopper d'argile

Comprendre
Oui comprendre
Et faire en sorte que la guérison
Se fasse
Vraiment
La consolider
Quoiqu'il se passe

Il est temps
Que je prenne ma place
Quelque soit l'endroit
Quelque soit l'entourage
Il est temps
Que je prenne ma place

Résultat de recherche d'images pour "tarot de marseille carte le mat"

samedi 16 février 2019

Vide

Pour une fois ne pas y aller seule
Pour une fois
Et pourtant ce fut pénible.
Peu d'interactions
La tristesse dans son regard
Peu de paroles
Ormis celles oú elle s'est plainte
Aucun sourire
Juste un baiser consenti au moment de partir.

Pour cela et pour autre chose aussi
En moi se trouve un grand vide
Une sournoise mélancolie

J'ai mal à mon âme.



mardi 12 février 2019

Une mer de vent

J'ai lu cette expression hier soir.
Je l'ai trouvée tellement belle.
Elle m'inspire. Les images s'entremêlent dans ma tête.. mais pas les mots, pas les phrases.

C'est puissant cette mer de vent.
C'est symphonique, poétique, lyrique.
C'est radieux, majestueux, jubilatoire, tourbillonnant, écumant, solaire,.
Je ne saurais vous la décrire autrement qu'avec des qualitatifs.

Depuis hier soir cette mer de vent est dans ma tête et me comble de son spectacle magnifique, émeraude et blanc, sous un soleil éclatant.
____

Si l'inspiration vous vient pour déposer vos mots sur cette "mer de vent"...

Résultat de recherche d'images pour "mer vague erdeven"

(Crédit photo : Plisson - Plage d'Erdeven)

vendredi 1 février 2019

Un petit air marin

Avant je l'écoutais sur une plate-forme d'écoute en ligne. Puis cela a disparu...
Heureusement il y a youtube.
Ce matin j'en ai besoin de ce petit air marin, j'en ai besoin de cette musique consolatrice, ressourçante... Non pas que j'aille mal, mais fatiguée, trop de travail... envie de  manger du  chocolat et de m'allonger....

Comme je n'ai pas le choix... au moins écouter cette musique qui m'apaise, qui me rassemble.


jeudi 31 janvier 2019

Ouvrir la porte

Je ne vais pas ici résumer le week end de biodanza que je viens de vivre.
Parce que c'est indescriptible surtout à des personnes qui ne connaissent pas la biodanza.
Le thème était la Re-naissance.

J'ai vécu des choses fortes et éprouvantes. Les autres personnes aussi, plus ou moins fortes, plus ou moins éprouvantes.

Hier soir, notre chère facilitatrice est venue vers le petit groupe que nous avons instinctivement formés à la fin de la séance pour nous demander comment nous allions après ce week-end de transformation. Elle a elle-même été très émerveillée de voir ce qui se produisait chez les participants. C'était la première fois qu'elle proposait ce thème de stage.

Elle nous a dit à moi et à une autre femme que j'apprécie beaucoup "Vous deux c'est clair, vous avez ouvert une porte".

J'ai compris la porte que j'avais ouverte. A  moi de passer de l'autre côté pour aller explorer le Monde.
_____

Prochain stage début avril.... biodanza chamanique... j'irais.

mardi 29 janvier 2019

Comme un bébé

Stage biodanza Re-naissance

Plein de musiques merveilleuses et cette chanson douce sur laquelle nous avons fait des rondes de célébration chaque jour.


jeudi 24 janvier 2019

Princesse

Présence merveilleuse
Rêve doux
Infiniment précieux
Nul nuage ne vient troubler
Ce ciel étoilé
Echanges respectueux
Sourires et tendresse
Sincérité et joie
Elle se sent comme une princesse

Résultat de recherche d'images pour "reve"

lundi 21 janvier 2019

Avant...

... Après

______

Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas dansé breton.
Et ce soir là c'était Fest Noz dans la commune où elle habite. Et il y avait un groupe réputé.
La date était notée dans son agenda depuis plusieurs mois.
Y aller seule ?
Oh non.
Alors, deux jours, avant elle propose à une amie (qui danse breton aussi) de l'accompagner.
Elles se mettent d'accord (sous réserve que l'une d'entre elles ne se désistent pas pour une raison ou une autre).

Le samedi arrive. Elle se dit que finalement non elle n'a plus envie d'y aller.
Entre 16 h et 17 h un texto de son amie lui dit que oui elle a très envie d'aller danser.

Mince.

Elle tergiverse et puis répond Ok. Elle a proposé la sortie. Elle ne peut pas se dégonfler.

Une douche bien chaude après cet après-midi de bricolage. Une séance de maquillage. Un joli petit haut rouge. Elle est prête.
Elle se regarde dans le miroir. Bah, ça ira comme ça. Inutile d'en faire plus. Elle ne peut rien améliorer.

5 heures plus tard, après avoir dansé avec modération (elle ménage son corps), après s'être imprégnée de musique et d'amitié, après avoir dansé une polka vive, après avoir bu beaucoup d'eau... quand elle rentre chez elle, elle se voit de nouveau dans le miroir.

Mince.

Elle avait oublié comment la danse transforme son visage à ce point. Elle se trouve (malgré la fatigue) lumineuse, radieuse, le regard pétillant, belle... incroyable elle se trouve belle.
____

Son amie et elle se sont dit qu'elles recommenceront à aller danser breton deux ou trois fois par an.

______

Et puis tiens, en plus du groupe réputé, il y avait ces deux là au milieu de la salle, debout sur une chaise, une pêche d'enfer, un grand bonheur à danser sur leur musique



lundi 14 janvier 2019

Quitte ce corps sage..Bats plus vite que ton âge





Depuis le temps que tu dors 
Ça fait des mois, des mois que tu hibernes 
Que tu sors pas de ta caverne 
T’as beau tout faire pour le cacher 
Sous tes airs d’ours mal léché 
Tu vibres encore 
Tu vibres encore
Allez, debout, allez, sors 
Je te sens battre au fond de moi 
T’es pas tout neuf, mais pas si vieux 
Non, t’es flambant vieux 
Et tu speedes encore 
Oui, tu speedes encore
Réveille-toi, fais pas le mort 
L’univers ne s’arrête pas 
Parce qu’on n’a plus voulu de toi 
Allez hop
Tu es libre alors 
Oui, libre encore
Allez, quitte ce corps sage 
Bats plus vite que ton âge
Sors de ta cage 
Allez hop 
Speed encore 
Speed

vendredi 11 janvier 2019

Oooooooooooooh !

J'aimerais du repos
Qu'il fasse beau
Qu'il fasse chaud

Marcher au bord de l'eau
A l'ombre des bouleaux
Manger un abricot

Avoir un p'tit boulot
Y aller en vélo
Surtout pas le métro

Me rendre à Saint Malo
Ou à Ploudalmézeau
Regarder les bateaux

J'aimerais du repos
Voir la vie d'en haut
Et me dire "Que c'est beau"







vendredi 4 janvier 2019

Au fil..

Au fil des jours, au fil de ma vie... il y a

Ma fille qui a rechuté.. encore une fois... et qui se relève
Mon fils qui a commencé un CDI le 2 janvier... mais je n'ai pas pris de nouvelles... je lui ai dit que si il avait besoin de me parler j'étais à son écoute
La maison de ma Maman presque prête pour la mise en location et ça c'est une sacrée page qui se tourne
Ma Maman et ses yeux triste, que je câline pour lui arracher un sourire
Mon boulot chaque jour avec la perspective de deux mois très très très chargés
Mes états d'âmes qui s'expriment du côté de la joie paisible
Mon corps qui s'exprime dans l'exultation de la danse... mais aussi dans les douleurs
Les jours qui rallongent
L'optimisme qui fredonne sa chanson dans ma tête
Les amitiés
Ma soeur à mes côtés dans l'accompagnement de notre Maman
Mon frère, un peu moins présent, mais qui prend sa part tout de même
Mes deux chères belles ex-belles-soeurs, cadeau de la Vie
La danse
La musique
Les lectures
Bientôt le jardin avec l'arrivée du printemps
La biodanza avec sa douceur, son intensité, sa sensualité, sa spiritualité
Le chi gong
Les partages...

Et oui ce parfum d'optimisme qui m'habite malgré les difficultés...




En passant

C'était mercredi soir. Le téléphone de ma fille vibre. Elle décroche. C'est son père. Elle change de pièce pour tenir la conversati...