mardi 17 novembre 2015

Depuis une semaine

La dernière fois que j'ai posé des mots ici, c'était il y a une semaine.
Depuis une semaine que de choses sont arrivées.
Dans ma vie.
En France...
Tout ceci m'a laissée un peu... "muette".
A la fois ravie par ma vie et tellement choquée de ce qui est arrivée à Paris.
Comme en janvier dernier, ma position est de ne pas se laisser envahir par la peur, continuer à vivre. C'est mon acte de résistance, ce n'est pas de l'indifférence.

Hier soir, séance de biodanza.
Il nous a été proposé de danser cela : ce choc, ces peurs, ces frayeurs plus ou moins intenses, et cette posture de résistance. 
C'était très bien venu. C'était bon à danser.
La danse depuis si longtemps est mon exutoire, mon épanouissement, mon émerveillement... En biodanza on danse avec les autres... On partage... Les émotions circulent, chagrin, joie, compassion, guérison... Et c'est bon.

Chaque jour trouver du bon, du beau, sans s'aveugler toutefois. 
Mes deux enfants vivent avec moi en ce moment. C'est ce que j'ai essayé de leur transmettre en janvier dernier. C'est ce que je continue à leur transmettre. 

Vivre pour résister.

3 commentaires:

  1. ne pas se laisser envahir par la peur, continuer à vivre pleinement...
    oui c'est ce qu'il convient de faire pour rester Vivants
    Bonne journée à toi, Suzame

    RépondreSupprimer
  2. Vivre pour résister, oui, Suzame, car la Vie vaincra toujours !
    Je t'embrasse. Bel après-midi à toi.

    RépondreSupprimer
  3. Laisser la joie revenir dans nos coeurs, oui, c'est une question de survie.
    mais que c'est long d'évacuer la tristesse...
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer

Au gré de vos émotions

Avant

Avant il y avait ma Maman auprès de qui je pouvais déposer mon "enfant" en mal de trop de solitude, en mal d'affection. Ces...