mercredi 10 avril 2019

Et même si

... J'y ai éprouvé des difficultés, des tristesses, des chagrins.

Il y a eu
La chaleur de l'amitié
Les sourires
Les partages
Les nonchalances
Les émerveillements

Il y a eu
Des danses de Terre sur de la musique africaine
Et des danses impétueuses (pendant lesquelles je me suis surprise à cabrioler moi qui ai toujours peur de la douleur de ma cheville)
Des danses de Feu
Des danses introspectives
Des danses expressives

Il y a eu
La danse du sculpteur pendant laquelle mes deux partenaires m'ont "sculptée" divinement.

Il y a eu

Il y a eu la danse d'expansion... la danse que j'avais demandée, choisie... la danse pendant laquelle âme et corps reliés, je me suis "envolée"... "Elle était faite pour toi"... m'a t'on dit... La salle n'était pas assez grande pour moi.

Ne pas ignorer les ombres
Mais se réjouir intensément de chaque joie vécue

Et un jour  plus ou moins lointain j'écrirai mon bonheur comme Célestine.

4 commentaires:

  1. « Ne pas ignorer les ombres
    Mais se réjouir intensément de chaque joie vécue »
    Oui, Suzame, tout à fait. J'aime beaucoup ces mots.
    Je te souhaite d'écrire prochainement le bonheur comme l'a fait notre amie Célestine.
    Très gros bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Françoise pour ton attention bienveillante.
      Sourires et bises ensoleillés

      Supprimer
  2. Oh ma Suzame...
    Je te le souhaite de tout mon coeur, et j'y crois !
    Gros gros bisous
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆•.¸¸.•*`*•.¸¸☆•.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Y croire. Transformer sa perception de la Vie...
      Bises bretonnes remplies de soleil !

      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆•.¸¸.•*`*•.¸¸☆•.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer

Au gré de vos émotions

Ce n'est pas qu'

 .. il lui manque d'idées pour écrire ici.. mais elle a la flegme d'allumer l'ordi.. quand tu passes 9 h devant un ordi au burea...