dimanche 15 décembre 2019

Idomptable

Au profond de la nuit
Au profond de mon lit
J'entends
J'écoute
Le vent de Décembre

De loin
De très loin
Il vient
Comme une cavalcade sourde
Qui se précipite
Sur les murs de la maison
Pressé
Furieux peut-être

Cet air
Impalpable
Silencieux
Quand il est calme

Si présent
Si assourdissant
Quand il est agité

Il précède souvent l'orage
De rage
Il saccage

Et pourtant
J'aime le vent
Qui sait aussi se faire
Douceur
Fraîcheur
Qui transporte
Le parfum des fleurs

Le vent de Décembre
N'a pas fini de souffler
Il va revenir
Cette nuit ?
La nuit prochaine ?

Le vent indomptable...




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Au gré de vos émotions

Ce n'est pas qu'

 .. il lui manque d'idées pour écrire ici.. mais elle a la flegme d'allumer l'ordi.. quand tu passes 9 h devant un ordi au burea...