mercredi 18 février 2015

Coquille

Tous ces mots, ces pensées
Qui voudraient se dire
Toutes ses sensations, ses émotions
Qui voudraient se partager

Mais
En face
Le vide

Alors les mots,
Les pensées,
S'éteignent

Alors les sensations,
Les émotions
Se dessèchent

Alors l'âme meurt
Coquille vide

 

2 commentaires:

  1. C'est un joli texte « en soi»
    Mais s'il reflète ton vécu… c'est quand même un peu triste…
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci AlainX pour ton appréciation.

      Vécu... un peu triste, oui.
      Je n'ai pas choisi de vivre seule. Quatre ans déjà.

      Cela me manque de ne pas pouvoir dire, oh juste des choses simples, comment s'est passée la journée, une anecdote du travail, raconter la soirée du club photo, le cours de gym... tu vois des petites choses toutes simples qui font le quotidien.

      Cela me manque ne pas pouvoir partager, oh juste des émotions simples, le plaisir du soleil, d'une fleur, d'un chant d'oiseau, d'un sourire, d'une blague, d'une émission de radio.

      Et sais tu ?
      Lundi soir j'étais dans un état de bien être, de presque plénitude, et j'ai eu tellement envie de partager cet état... et patatras...personne... et voilà les mots qui s'enchainent dans ma tête, pour exprimer et j'ai eu envie de l'écrire aussi ici.

      Ce texte est l'une des réalités de ma solitude.
      Et sans doute la réalité de beaucoup d'autres personnes.

      Supprimer

Au gré de vos émotions

Danse

Un petit concours de danse. J'y participe. Je n'ai pas vraiment de tenue adaptée. Ma Kiné traverse la rue et va emprunter une jup...