mardi 18 août 2015

Les boulangers de mon village...

... Enfin de la commune où j'habite. Ni un village, ni une ville.. Une petite ville en périphérie d'une grande ville...

Il y a quatre boulangeries. Celle "du Pont", située près d'un très vieux et très joli pont loin du bourg.. dans un quartier excentré.



Et trois dans le bourg : deux qui ont pignon sur rue autour de l'église, une qui se trouve dans un petit (tout-petit) centre commercial (une supérette, une pharmacie, un bar, un boucher, une esthéticienne).



Depuis que j'habite ici (1992) je suis toujours allée à la boulangerie du petit centre commercial. Pourquoi ? Parce ce que c'est là que le pain est BON ! (petite-fille de boulanger, on ne va pas me faire manger n'importe quoi, non mais !).

Pendant longtemps cette boulangerie a été un point de vente supplémentaire de la boulangerie "du Pont". Quand mes enfants étaient petits, à l'automne, que nous allions acheter du pain le dimanche matin, ils remplissaient les petites poches de leurs petits manteaux de marrons (car nous avons une place "aux marronniers" qui ont fait le bonheur de mes enfants). Triomphants et muets, ils déposaient sur le comptoir de la boulangère leur récolte de marrons. La boulangère souriante leurs offrait en échange un morceau de pain ! 

Depuis les boulangers ont changé, aussi bien dans cette boulangerie là que dans les autres.
En 2011 travaux d'embellissements dans la boulangerie que je fréquente. Il y en avait grand besoin ! Et quand la boulangerie a été réouverte... Surprise !!!  C'est un nouveau boulanger ! Ceux "du Pont" on vendu ce point de vente... Une vraie boulangerie, avec un fournil et un laboratoire de pâtisserie.

Un nouveau boulanger mais de pas de boulangère. Bien souvent Monsieur est au fournil et Madame est à la caisse... Un nouveau boulanger sans boulangère... Et quel boulanger ! Grand ! Atlhétique ! Jeune (je ne sais pas trop quel âge lui donner : 35 ? 40 ?). Des yeux bleus.. Ah les yeux de Nicolas ! (Il s'appelle Nicolas)... Une courtoisie, une gentillesse, un sourire... et du pain !!! Ah le pain de Nicolas ! 

Nicolas a même refait des travaux un an  plus tard pour agrandir sa boulangerie. Il a maintenant deux vendeuses, du personnel dans son fournil et dans son laboratoire de pâtisserie. Nicolas depuis quatre ans n'a pas perdu son sourire et sa gentillesse. Même si je n'achète guère plus de pain depuis un an, quand je vais de temps en temps acheter du pain, Nicolas se souvient que j'aime le pain bien cuit. Jamais il ne me donnera un pain ou une baguette tout pâle. Nicolas vous dit bonjour quand il vous croise dans la rue. Nicolas maintenant fait des madeleines délicieuses  le mercredi matin (le jour du marché - il est malin Nicolas). Nicolas prend le temps de discuter avec les personnes âgées de sa clientèle qui l'adorent.  Et ses macarons à la pistache ! Et sa tarte au chocolat !

Nicolas est le boulanger idéal. Tout le monde l'apprécie. Et tout le monde a envie de se faire servir par Nicolas. Il y en a même qui passent leur tour pour celà. 



Ah Nicolas !

Nicolas a un défaut... Il fume... La perfection n'existe pas... Pas grave... Son pain est si bon et sa gentillesse si sincère...

2 commentaires:

Au gré de vos émotions

Danse

Un petit concours de danse. J'y participe. Je n'ai pas vraiment de tenue adaptée. Ma Kiné traverse la rue et va emprunter une jup...