dimanche 10 janvier 2016

Alors

D'abord il y a eu samedi.
Marché pour faire le plein de légumes et de fruits.
Puis courses de produits "secs" et autres.
Puis chez le coiffeur, parce que je ne supportais plus ma tête.
Puis pas grand-chose et l'hésitation : vais-je aller au Fest Noz ce soir... et un grand "coup de pied" dans ma tête pour me secouer : me doucher, me maquiller, changer de tenue... et partir dans la nuit... (pas facile si, si).

Trois groupes vraiment très bien. De la bonne musique au rythme soutenu, de quoi ravir les danseurs.
J'ai eu la surprise de rencontrer "mon" danseur préféré de scottish. Comme souvent on a (presque) passé la soirée ensemble : 1 valse, 2 mazurkas (dont une sublime avec accordéon splendide) 4 scottish. Ah si vous saviez comme j'aime danser la scottish avec cet homme là. Un voyage à chaque fois.


Puis il y a eu dimanche.
Réveillée tard car couchée tard.
Aller faire une petite visite à ma maman, puis aller au cinéma avec ma fille (c'est très rare) : Star Wars... retour au pays de  mon adolescence.. j'ai beaucoup aimé, même si il y a beaucoup de violence.


Et demain il y aura lundi... retour dans la réalité du travail. Ma santé va mieux donc ce sera plus facile et puis je reprends la biodanza après l'interruption des vacances. Un autre voyage plus intérieur...

______

J'ai dansé celle-ci... 



Celle-ci.. Je ne sais plus si je l'ai dansé.. Mon danseur de scottish n'était peut être pas arrivé quand elle a été jouée.



Dommage je n'ai pas trouvé les mazurkas.. Ah ce que j'aime aussi danser la mazurka !

Le troisième groupe, en fait un autre duo :

4 commentaires:

  1. Le début d'une histoire avec ton danseur de scottish ?
    (oui je sais je suis trop romanesque...)
    En tous cas, un wek end bien occupé ! Courage pour le travail demain !
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  2. Ca pourrait, mais ce ne sera pas. Cet homme est déjà accompagné.

    Mais quand il vient non accompagné au Fest Noz... alors le plaisir de la rencontre, de la danse, nos pas si bien accordés, se laisser emporter par cet homme là, glisser sur le parquet (nous dansons la scottish de façon glissée, alors que beaucoup sautillent), fermer les yeux, voyager au pays du vertige, musique, joie, rires, fantaisie... danser au pays des merveilles.

    RépondreSupprimer
  3. Une bonne soirée, alors. Je suis contente pour toi, Suzame. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellente soirée.. Depuis j'ai le moral au beau fixe.. Pourtant il ne faut pas grand chose pour le faire défaillir... Trois jours que ça dure.. un exploit !

      Supprimer

Au gré de vos émotions

Traces

En écho à Célestine