mercredi 21 novembre 2018

Message d'amour

Ce fut d'abord ludique.
Une marche sur une musique vive.
Une "marche jeu et créative" en interaction avec les autres.
Un exercice joyeux de pulsion par deux. 
Joie

Ensuite, sur une musique de flamenco nous avons été invités à danser notre feu, notre puissance de Vie. "Cela" a commencé à monter en moi. 
Energie.

Puis "l'homme étoile, la "femme étoile" furent invités à se déployer. D'abord chacun pour soi. Ensuite au centre d'une ronde, chacun à notre tour nous avons rayonné notre beauté d'étoile les yeux dans les yeux de chacun de nos compagnes et compagnons.
De le danser et de voir les autres danser, l'émotion continuait  à monter. 
Intensité.

Nous étions dans plus de douceur et dans une grande intériorisation quand nous avons dansé notre rêve accompagné par un "ange". Une musique d'expansion... Comme une transe pour moi... L'Energie est montée encore plus dans mon corps. 
Cadeau.

Ensuite ce ne fut que douceur, douceur, douceur... jusqu'à la dernière ronde que nous ne voulions pas quitter quand la Vicencia a pris fin. 
Bonheur.
______

J'ai eu du mal à reprendre mes esprits.
______

C'était hier soir, dans une salle douillette, dans la campagne, à 35' de voiture de chez moi.
Nous étions dix danseurs.
L'invitation était, pour cette vivencia, de danser sa juste puissance, de prendre sa place parmi et avec les autres, d'être connectés par cette juste puissance avec l'Univers et de répandre la paix et un message d'amour.
______

Et dire que je me sentais fatiguée et que j'avais pensé ne pas aller danser hier soir !







4 commentaires:

  1. Quel beau texte !
    Avec ces mots ponctuant chaque strophe, comme autant d'étoiles piquetant ton ciel.
    Tu as touché là une chose fondamentale à mon sens : l'amour est une énergie fluide que nous sommes tous aptes à laisser circuler en nous librement. Pour peu que les obstacles tombent dans notre moi intérieur...
    Mêlé à la musique et à la proximité des corps en harmonie, on n'est pas loin de la transe, du transport au sens du XVIII° siècle... ;-)
    Belle journée, chère belle d'âme.
    ¸¸.•*¨*• 🦋

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'avoir entendu notre message et d'être passée lire et écrire dans mon espace étoilé !
      Bises Madame La Fée
      ¸¸.•*¨*•

      Supprimer
  2. J'entends et je ressens dans tes mots l'intensité du moment que tu as vécu, et je suis sincèrement heureuse pour toi, Suzame ! Je t'envie d'avoir connu un tel instant. ;-)
    Beau week-end à toi, bisous.

    RépondreSupprimer

Au gré de vos émotions

Ce n'est pas qu'

 .. il lui manque d'idées pour écrire ici.. mais elle a la flegme d'allumer l'ordi.. quand tu passes 9 h devant un ordi au burea...