mercredi 1 janvier 2014

Passage

Hier je me voyais seule à passer la soirée. J'avais proposé à ma fille (comme nous l'avions fait l'an dernier) d'aller au cinéma et de manger ensemble... elle était seule aussi. Gentiment elle m'a dit non.

Mince ! Vraiment cette année je n'avais pas envie d'être seule. Alors par une heureuse impulsion j'ai proposé à un copain (qui est seul lui aussi) de venir à la maison. Par textos interposés (comme des ados) nous nous sommes arrangés (ce qu'il devait amener - ce dont je m'occuperai).

Il est arrivé vers 19 h 45. Il voulait regarder l'allocution présidentielle. Soit. 
Puis nous avons préparé ensemble l'apéro et un plat de lentilles (savez vous qu'en Italie il est de tradition de manger un plat de lentilles le 1 janvier ? Cela préserve de tout souci d'argent pour l'année à venir). Pendant que les lentilles cuisaient nous avons pris l'apéro devant un DVD d'un spectacle de Titi Robin.
Nous avons mangé tranquillement tout en bavardant. 
Pendant que je faisais notre toute petite vaisselle, il a sorti son accordéon et m'a joué des airs de musiques pendant une jolie demi-heure.

Quand minuit a sonné, je n'étais pas seule et j'ai pu partager ce moment symbolique avec une personne que j'apprécie.

Pour finir cette nuit différente, nous avons regardé "L'itinéraire d'un enfant gâté".

Merci à ce copain de m'avoir permise de faire ce passage en sympathique compagnie.

Bonne année à tous






1 commentaire:

Au gré de vos émotions

Ce n'est pas qu'

 .. il lui manque d'idées pour écrire ici.. mais elle a la flegme d'allumer l'ordi.. quand tu passes 9 h devant un ordi au burea...