mercredi 1 juillet 2015

De solitude à multitude...

Cela fait deux ans que, quand elle se plaint de trop de solitude, sa psychothérapeute lui dit gentiment que, peut-être, un site de rencontres...
Et elle "Ah non.. et si des gens qui me connaissent m'y voient... j'aurais trop honte".
La psychothérapeute "Mais honte de quoi ?".
Elle "Que l'on pense que je suis une pauvre fille pas capable de trouver un homme".
La psychothérapeute "Si vous aviez comme il y a de pauvres filles et de pauvres hommes".

Alors elle l'a fait, le profil, sur un site de rencontres, mi-mai.
D'abord une photo, puis deux, puis trois, puis quatre. Elle ne se cache pas. C'est ce qu'elle a choisi.  Et un message clair. C'est ce qu'elle a choisi.

Elle attend qu'on lui écrive.
Et on lui écrit.

Oh il y a de tout. Des gens qui écrivent juste "CC, tu vas bien". Quelle conversation !

Et puis d'autres qui montrent qu'ils ont bien lu ce qu'elle avait marqué d'elle  et ce qu'elle attendait et qui engagent la conversation de façon pertinente. Alors elle répond.

Bien sûr, il y a eu l'inévitable qui cherche des "câlins".
Bien sûr, il y a eu l'inévitable homme marié en mal de tendresse dans son foyer, et qui en cherche ailleurs tellement il est malheureux (c'est ce qu'il a dit).
Et puis  il y a des hommes sympathiques, juste sympathiques, mais la conversation tourne en rond.

Et puis il y a  celui-ci qui lui a écrit "Je veux vous rencontrer. Je suis certain que nous avons des choses à échanger."
Celui-ci elle vient d'aller dîner avec lui ce soir. A priori il ne lui plaisait pas trop. Mais au final elle vient de passer une soirée super agréable, avec un homme très cultivé, très courtois... qui manque peut être un peu de fantaisie.

Et puis il y a celui-là qui lui a fait une presque déclaration pleine d'humour lors de son premier message. Avec qui elle a beaucoup échangé par écrit en quinze jours. Celui-là est plein de fantaisie. Il semble déjà à moitié amoureux. Celui-là elle ira déjeuner avec lui samedi midi.

Du coup là, ça fait un peu de trop. Et il y en a d'autres qui la sollicitent par écrit.

Elle, la fille réservée, introvertie, à la limite asociale, la pauvre fille se retrouve avec de multiples prétendants (enfin peut-être deux)!

De solitude à multitude... Pas facile à gérer pour qui n'est pas habituée... Toutefois c'est bien agréable de se faire ainsi courtiser à presque 55 ans après avoir été si brusquement quittée (c'était il y a déjà plus de quatre ans)... Dans 15 jours nouveau rendez-vous avec la psychothérapeute... Il va falloir qu'elle en parle un peu... ou beaucoup... sinon elle risque de retourner se cacher et de se renfermer dans sa solitude.


14 commentaires:

  1. 4 ans déjà! comme le temps passe vite...
    tu sais que ce que tu nous racontes ici me réjouit?
    Bien sûr, une femme super bien comme toi, ne peux qu'être sollicitée.... c'est vraiment super
    Et même si l'homme de ta vie, ce n'est pas encore pour tout de suite, au moins tu auras fait l'expérience que tu plaisais...
    Je t'embrasse fort

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour fidèle Coumarine.

      Cela me fait du bien de te lire. Toi, tu ne me juges pas, jamais. Tu sais cela n'a pas été facile d'écrire tout ça. Personne n'est au courant dans mon entourage pour cette nouvelle "aventure".

      L'homme d'hier soir m'a envoyé un message où il me fait une déclaration de charme. Je lui ai proposé de m'accompagner à un spectacle demain soir. Il a dit oui.

      Sur ces sites, il y a des prédateurs, et puis des hommes comme moi, au coeur blessé... faire attention à ne pas les blesser.. pas facile...

      Supprimer
  2. Un récit de vie qui me ferait dire alléluia !
    Pour moi, cela fait sept ans qu j'ai été répudiée, dix ans de plus au compteur ont laissé des marques si profondes que je n'envisage même pas de lancer une telle bouteille à la mer. Samedi j'étais la seule table à un couvert au resto, il en sera de même dans quinze jours lorsque je ferai 600km pour voir ma mère à l' EHPAD.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nicole

      Je respecte ton choix. Ce n'est pas le mien. 4 ans de "deuil" c'est suffisant

      Ce n'est pas une bouteille à la mer. C'est un espoir, un élan, une certitude qu'il y a un homme bon à aimer et qui m'aimera, même sil il ne sera pas parfait. Je ne crois pas en la perfection.

      Lancer cette énergie dans l'univers... et maintenant qu'elle est lancée, laisser venir... et qui sait cet homme là, je le rencontrerai en dehors de ce site.

      Qu'il y ait un homme tendre à mes côtés pour mon prochaine anniversaire... dans 6 mois moins 1 jour...

      Supprimer
  3. bravo, bravo ! ce ne doit pas être facile mais je pense sincèrement que c'est bien de se lancer ..... ou de lancer l'idée dans l'univers .... je suis sure qu'il y a des hommes très bien qui cherchent également des femmes très bien. Il faut donc oser les rencontres.

    RépondreSupprimer
  4. Cet homme là qui m'a écrit "Je veux vous rencontrer" est vraiment tout à fait charmant. Il est tout à fait "à ma taille".
    Il me tarde de le retrouver pour que nous puissions faire plus ample connaissance.

    Depuis mercredi dernier, j'ai le coeur léger. Merci la Vie !

    RépondreSupprimer
  5. C'est bon de lire ce récit
    se sentir désirée , désirable , séduire , sortir de sa coquille
    je te souhaite de poursuivre ce chemin là
    tout le monde a droit à sa part de bonheur , ne le laisse pas s'enfuir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jeanne.. Oui j'ai décidé de ne pas le laisser s'enfuir. Arrêter de trop réfléchir et accueillir tout ce qu'il y a de beau.

      Supprimer
  6. Bravo Suzame!!! A bientôt au téléphone! ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Mesdames, lancez-vous! Regardez le magnifique exemple de Suzame!
    Notre monde meurt de solitude, il faut oser agrandir son cercle avec les moyens modernes, autrefois il y avait le bal et le thé dansant, ensuite il y a eu les agences matrimoniales, maintenant il y a internet. Il ne faut pas attendre de miracle, comme il ne fallait pas en attendre de la valse ou du slow.
    Reste à oser, reste à être vivant et à prendre des risques.
    Bonne chance à toutes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Nicole.

      On ne se connaît pas il me semble !

      Merci de votre passage.

      Oui oser, rester vivant, prendre des risques.... C'est si facile de se replier sur soi même...

      Supprimer
  8. alors??? tu nous diras où tu en es???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hey Coum'...

      Je ne vais quand même pas étaler ma vie sentimentale comme ça :-)
      Déjà cet article et les quelques commentaires c'est ENORME pour une femme introvertie comme moi.

      Pour l'instant tout va bien... De se savoir appréciée rend la Vie plus belle.. Je ne souffre plus de solitude.. Va comprendre...

      Quant à l'AMOUR... et bien si Cupidon tire sa flèche pour de bon.. bien entendu je vous le dirais...

      Bises de Bretagne

      Supprimer

Au gré de vos émotions

Danse

Un petit concours de danse. J'y participe. Je n'ai pas vraiment de tenue adaptée. Ma Kiné traverse la rue et va emprunter une jup...