lundi 28 septembre 2015

Derrière la vitre

Aujourd'hui  derrière la vitre du bureau, il y a eu le lever de soleil derrière les arbres et un ciel bleu toute la journée.
A part cela, rien d'extraordinaire. Je ne passe pas mon temps à regarder à travers la vitre du bureau

Derrière les vitres de ma maison, il y a eu mon petit jardin au soleil du soir, rassurant, apaisant, avec le pommier lourd de ses fruits ronds et rouges.

Derrière la vitre de ma maison intérieure, il y a une enfant blessée, qui va guérir, je m'en occupe. Mais que c'est long !


5 commentaires:

  1. Nous voudrions toujours avancer plus vite, mais il faut prendre le temps de réparer pour guérir. Cette petite enfant blessée retrouvera un jour le sourire et la joie de vivre. Je lui souhaite de tout mon coeur. Je t'embrasse fort, Suzame.

    RépondreSupprimer
  2. je dis tout comme François, chère Suzame, et j'embrasse fort cette petite fille blessée

    RépondreSupprimer
  3. Moi aussi, je la prends dans mes bras cette petite fille blessée.
    Elle m'en rappelle tellement d'autres. Une surtout.
    Bises émues
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A toutes les trois, MERCI.

      Je ne vais pas trop "m'étaler". J'ai subi un choc émotionnel très important à la mi-septembre qui a réveillé des blessures profondes de rejet et d'abandon.

      Et que ça fait du bien de se sentir comprise, soutenue par Vous mes "copines de blog"... Vraiment.. toute votre bienveillance m'aide... Vraiment.

      MERCI

      MERCI

      Supprimer

Au gré de vos émotions

Danse

Un petit concours de danse. J'y participe. Je n'ai pas vraiment de tenue adaptée. Ma Kiné traverse la rue et va emprunter une jup...