samedi 18 juin 2016

J'ai décidé que mon été sera beau.

Ca y est. C'est fini les activités de loisirs qui me permettent d'avoir une vie sociale.

La gym pilates. Je n'y vais plus depuis la mi-mai. Mon cou ne supporte plus. Je cherche un cours de yoga pour l'an prochain. Pas facile.
La biodanza. La dernière séance a eu lieu lundi.
Le club photo. Je suis allée participer au démontage de notre expo de fin d'année cet après-midi.

Il va falloir occuper toutes ces soirées à venir. Si j'en ai le courage j'alternerai yoga, mlc et exercices de pilates (ceux qui ne me font pas mal au cou) le soir en rentrant du travail. Si il fait beau je vais pouvoir buller dans mon jardin que j'aime tant.
______

Ca y est. J'ai perdu les deux kilos pris cet hiver. Dès que les tomates et les concombres apparaissent sur l'étal de mon maraîcher préféré et que j'en rempli mon panier, je pers mes kilos hivernaux.
______ 

Ca y est. Mes jus du matin sont de plus en plus verts et j'y ai introduit du céléri. J'en trouve du bio sur le marché du samedi matin. Au début j'ai eu un peu de mal avec ce goût fort. C'est devenu un délice.
______

Ca y est. Après un an et un mois, mon fils repart s'installer dans un petit chez lui. Il n'avait d'ailleurs pas défait ses cartons l'an passé quand il était revenu vivre avec moi. C'était du transitoire qui a duré le temps qu'il fallait pour qu'il se relance vers l'autonomie.

Dimanche de la semaine prochaine il dormira chez lui. Nous avons fêté ça tous les deux hier soir avec une petite sortie pizzeria.
______

Ca y est. Voici donc qu'en même temps arrive cette période estivale durant laquelle tout s'arrête, et le départ de mon fils.

Ca y est. Me voici de nouveau face au vide et à la solitude.

Bon je suis quand même beaucoup mieux qu'il y a 5 ans et je pense que je vais réussir à gérer ce vide.

D'abord - parce que je suis fatiguée, et que ne pas ressortir le soir après le travail, cela va me faire du bien (pendant quelques temps).

Ensuite - j'ai une très grande envie de refaire un jeûne cet été. Je ne sais pas si je vais pouvoir m'isoler dans la petite maison de bord de mer de mon frère. Si ce n'est pas possible, je le ferai chez moi, et même si mon fils a un esprit très ouvert, ce sera plus aisé sans sa présence.

Ensuite - quand même il y a des plaisirs à venir en perspectives : 

- le festival des Tombées de la Nuit (j'ai repéré quelques spectacles)
- les mercredis du Thabor (si il fait beau j'irais avec ma soeur)
- un dîner de prévu avec la femme avec laquelle j'ai échangé mon numéro de téléphone "Parce que".. Je vous en ai parlé ici.
- un stage de yoga en Normandie à la mi-juillet
- un stage de biodanza à la mi-août (peut-être)
- et plein d'autres petits menus plaisirs qui se présenteront au gré du souffle du vent... J'ai confiance.

Bien ancrée sur mes deux pieds, le coeur ouvert, la tête dans les étoiles.

J'ai décidé que mon été sera beau.

4 commentaires:

  1. C'est une très belle résolution, Suzame !
    Je te le souhaite beau et plein de merveilleux moments.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Finalement il n'y a que moi qui puisse faire en sorte que l'été sera beau !
      Merci Françoise de tes souhaits que je sais sincères.

      Supprimer
  2. Tu vas te faire un jeûne ?
    On comprend l'importance de l'accent circonflexe !
    -Rhôô Célestine ! tu es incorrigible !
    -Bon je sors...-->

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhôô Célestine !

      Tu reviens quand tu veux. La porte est ouverte :-)

      Supprimer

Au gré de vos émotions

Ressource

Ce matin besoin d'écouter l'une de mes musiques ressources