dimanche 2 octobre 2016

Fin de week-end

.. Bien occupée, des occupations très banales.

Samedi : aller au marché, ranger ses légumes, lancer une lessive, préparer son repas, manger, faire la vaisselle, aller chez le cordonnier, partir en ville, métro, FNAC (CD de Yann Tiersen), aller bavarder 30 minutes avec une copine qui est commerçante, aller chez le coiffeur, passer par la Cathédrale, aller y faire brûler deux cierges (un pour chacun de mes enfants - je ne suis pas croyante mais j'ai besoin d'allumer la Lumière pour eux de temps en temps et de La confier à l'Univers dans un lieu de recueillement), reprendre le métro, rentrer, faire du ménage, prendre le repas du soir, regarder un DVD.

Dimanche : terminer le ménage, faire des petits gâteaux (pour lundi soir - hommage à l'un des membres du club photo mort cet été - chacun amène un petit quelque chose à partager), faire du repassage, aller en ville, pas de métro c'est dimanche je vais trouver à me garer, aller au cinéma (La Danseuse - magnifique), aller chez ma mère (pas marrant cet après-midi), rentrer, bavarder une demi-heure avec ma belle-soeur au téléphone...

Rien que des petites choses banales mais actives.... 
Et il faut que je vous dise.. Je ne suis pas fatiguée... Cela fait le deuxième week-end qu'arrivée au dimanche soir je ne suis pas fatiguée... Et je savoure, je profite de cet état de non fatigue.

Parce qu'il faut que je vous dise, c'est nouveau ça dans ma vie, de ne pas être fatiguée.. .C'est nouveau...

Et j'apprécie infiniment.

Merci, merci, à je ne sais qui, à je ne sais quoi.. peut être à moi tout simplement pour cette belle évolution dans ma vie !

3 commentaires:

  1. Et bien, c'est un week end actif et ce doit être satisfaisant de faire tant de choses. Je connais aussi la fatigue permanente. Tu me donnes envie d'aller voir ce film. Je veux aller voir "radin" aussi pour rigoler.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais rien d'exceptionnel dans ce que j'ai fait ce week-end.Je suis certaine qu'il y a plein de personnes qui en font tout autant.

      Sauf qu'avant je ne pouvais pas faire tout ça. J'étais épuisée tout de suite. Et je passais mes week-ends à me traîner.

      Alors je déguste cette nouvelle énergie qui me permet de vivre tout simplement au lieu de survivre.

      Supprimer
  2. Cà n'a pas besoin d'être exceptionnel, mais d'enchaîner tout ça, c'est bien. Moi, une sortie et je suis H S.

    RépondreSupprimer

Au gré de vos émotions

Ce n'est pas qu'

 .. il lui manque d'idées pour écrire ici.. mais elle a la flegme d'allumer l'ordi.. quand tu passes 9 h devant un ordi au burea...