samedi 24 juin 2017

D'autres regards

A d'autres regards
Elle se présente
Elle ouvre ses paupières
Au monde du dehors
Dévoile ses couleurs
Ses douceurs
Sa lumière
Le murmure de son âme
Ses rondeurs
Et ses aspérités
Son parfum bien à elle

Au fur et à mesure
Qu'ainsi
Elle se laisse admirer
A chaque fois
 - Car je l'accompagne -
A chaque fois
Ses qualités me sont révélées

De la voir à travers les yeux d'autres personnes,
Je la trouve belle
Oui
Je la trouve belle
La maison de ma mère.


7 commentaires:

  1. La maison de ta maman a certainement une belle âme pour que les personnes la trouvent si belle. Pour moi, c'est la petite maison bleue que je trouve si belle, parce que j'y ai passé tellement de bons moments avec mes parents lorsque j'étais gamine. Elle n'y a que de bonnes vibrations, et les personnes qui s'y arrêtent, ne disent pas le contraire.
    Bon week-end, Suzame.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si la maison de ma mère a une belle âme. Elle surprend c'est sûr. De l'extérieur on ne peut deviner tout l'espace qu'elle offre. La pièce de vie est ouverte sur le jardin... C'est une respiration qui charme à chaque fois.

      Supprimer
  2. Ainsi, tu fais visiter la maison de ta maman ? (si j'ai bien compris le sens caché de ton message ?)
    Il a quelque chose de très émouvant ce billet.
    Au début je croyais que tu parlais de ta fille
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Célestine.
      Ma petite soeur a une grande crainte : que cette maison vide depuis le mois d'octobre reçoive une mauvaise visite, qu'elle soit abimée, souillée.

      Alors avec l'autorisation de mon frère et de ma soeur, j'ai fais venir un négociateur immobilier d'un notaire pour qu'il nous conseille.
      Puis (ah le pouvoir puissant de la synchronicité), ma belle-soeur m'a sollicitée pour visiter la maison, car sa fille revient vivre par ici et cherche une maison à louer pour abriter sa petite famille pendant quelques mois.
      Puis c'est le compagnon de la fille de ma belle-soeur qui est venu mercredi dernier la visiter.

      Et à chaque fois, le même étonnement, et le même enjouement.
      Le seul bémol, c'est un quartier où il y a beaucoup de trafic de voitures.

      Nous ne sommes pas pressés. Nous avons lancé l'énergie pour que cette maison où nous avons grandi ne dépérisse pas. Quant le temps sera venu qu'elle accueille une autre famille, ce sera le moment juste.

      Supprimer
    2. Merci pour tes explications, ma douce d'âme.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. C'est un très bel écrit tout en pudeur et poésie!

    RépondreSupprimer

Au gré de vos émotions

Ce n'est pas qu'

 .. il lui manque d'idées pour écrire ici.. mais elle a la flegme d'allumer l'ordi.. quand tu passes 9 h devant un ordi au burea...