jeudi 29 octobre 2015

Douleur

Douleur
Après les rondeurs !
Et c'est pour quand le bonheur ?

Douleur au coeur...
Douleur à l'âme...

Douleur à la cheville
Ca c'est certain
Douleur au cou, à l'épaule
Tous les jours.

Et quand la tête s'en mêle,
Bouh  !

Douleur,
Oui
Chacun connaît ce mot
Ne pas en avoir peur
Accepter quand elle vient
Mais ne pas la faire durer
Si possible
La combattre
La faire disparaître
La contourner.
Chacun ses moyens

Et retrouver des instants de bonheur...

Vous savez quoi ?
Si il y a quelque chose qui provoque en moi un bonheur proche de la béatitude, c'est quand, au bout de plusieurs jours, la terrifiante et minante douleur de migraine, s'en va...
Oui, j'en pleurerais de bonheur !


4 commentaires:

  1. La douleur, je crois bien que c'est notre lot quotidien, la sage et bonne réaction évidemment est de savoir la contourner, facile à dire, pas toujours facile à faire mais il faut chercher, creuser au fond de soi, se surpasser et trouver....un jour, on finit par y arriver!

    RépondreSupprimer
  2. Ma grand mère disait:
    "Si un matin, tu te lèves et que tu n'as mal nulle part, c'est que tu es mort...
    Elle avait de l'humour ma grand-mère ..."
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  3. Oh, oui! Quand enfin la tension file, que les nœuds lâchent et que la liberté revient...Un cadeau du ciel!
    Bises solidaires

    RépondreSupprimer
  4. Merci à toutes...Ah la douleur, un sujet sans fin...

    RépondreSupprimer

Au gré de vos émotions

Ce n'est pas qu'

 .. il lui manque d'idées pour écrire ici.. mais elle a la flegme d'allumer l'ordi.. quand tu passes 9 h devant un ordi au burea...