samedi 17 octobre 2015

Nouons-nous

Tout ce que je ne lui ai pas donné, je ne l'ai pas gardé, tout ce que je lui ai pas donné a été perdu.
*
Elle ne supporte pas le moindre grain dans le lit, même sous le drap de dessous. Elle ne peut s'endormir si sable, miette, pollen, forment un tout petit kyste au toucher. Je l'appelle ma princesse au petit pois et je vais secouer les draps à la fenêtre.
 *
Mon compagnon est accordéoniste. Il fait les bals, les mariages, les anniversaires, les départs en retraite, et parfois il accompagne les parlottes de soirées culturelles, lectures, poésie, découverte du territoire. Je l'ai rencontré au mariage de ma meilleure amie. Je m'ennuyais tellement que je m'étais mise à regarder les gens. J'ai toujours un livre dans mon sac, mais j'avais peur de paraître malpolie en le sortant. Alors je regardais les gens. Ils étaient tous si serrés, engoncés. Un seul ouvrait les bras, et c'était lui. Pour faire de la musique il embrassait l'air, il accueillait le vide, il respirait à grands gestes. Je suis tombée dans l'ouverture de ses bras. Au sens propre j'ai rempli ce creux, cette soufflerie, sa poitrine musicale. Je voulais entendre les bruits de son large coeur, désordonnés de désirs, rassemblés par l'accordéon.

_____

Ecrit par Emmanuelle PAGANO.. Pleins de textes au passé, au présent, d'une phrase, ou de plusieurs, jamais plus de trois pages.  Des textes qui parlent de couples :  rencontres, amour, désamour, quotidien...
C'est à la fois rude et sensible. Je ne l'ai pas encore fini...

4 commentaires:

  1. le texte est beau et son début me fait penser à une autre citation : " ce que tu donnes est tien - ce que tu gardes est perdu à tout jamais".

    Ellinda

    RépondreSupprimer
  2. Au fest noz d'hier soir il y en avait des accordéonistes.

    Sur scène bien entendu, dont deux au jeu sublime... dont l'un de mes accordéonistes préférés.. qui m'a fait la bise... car je discutais avec quelqu'un qu'il connaissait (la troisième fois qu'il me fait la bise depuis 4 ans ; il y a des gens comme ça...).

    Et puis un dans la salle, qui était venu écouter et danser.. Celui-là je l'ai rapté pour la soirée et j'ai dansé avec lui... Il n'a pas dit non ! (bon c'est un ami... n'allez pas croire que je suis si irrésistible que ça) !

    RépondreSupprimer
  3. Je note le titre, Suzame, je note. Tu sais comme j'aime les livres, et si en plus, c'est l'une de mes amies qui me le conseille, alors... (sourire)
    Belle semaine à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Françoise. Merci pour la "Belle semaine".

      Supprimer

Au gré de vos émotions

Avant

Avant il y avait ma Maman auprès de qui je pouvais déposer mon "enfant" en mal de trop de solitude, en mal d'affection. Ces...