dimanche 25 février 2024

Un dimanche gris

Il était prévu que ce dimanche serait gris, pluvieux, venteux, maussade, ennuyeux.

Flâner un peu le matin au chaud sous la couette, lire, écouter la radio, faire de la gelée de mûres (oui, oui avec les mûres ramassées cet été et gardées au congélateur), caresser le chat, repasser le linge, passer l'aspirateur... et puis... sortir l'appareil photo, profiter de l'unique éclaircie de la journée, admirer le bouquet de tulipes... et embellir sa journée de beauté.

 






mercredi 14 février 2024

Des coeurs d'adolescents

 Ils ont dépassé la soixantaine. Ils ne travaillent plus depuis plusieurs années. Leurs cheveux sont gris ou blancs. Leurs genoux craquent. Leur dos grimace.

Ils sont entrés dans ma vie récemment quand, jeune retraitée, j'ai commencé à "socialiser" dans ma commune.

Ils sont venus vers moi attirés par un vent de nouveauté. Ils sont devenus mes amis.

Ils me racontent leur vie. Ils me racontent leurs peines. Ils me racontent leur quotidien. Et mince il n'y a plus beaucoup d'espace heureux dans ce quotidien, enlisé par trop d'habitudes.

Et pourtant je les sens encore remplis d'espoir. Je les sens jeunes dans leur coeur et dans leur âme. Si jeunes. Ils sont grands-parents et ont toujours des coeurs d'adolescents prêts à s'enthousiasmer, à s'enflammer.

Ils sont devenus mes amis. 

Avec l'un je  pars en balade dans le quartier quand il "sort" son chien. On parle "banque alimentaire" (où nous sommes tous les deux bénévoles). On parle jardinage. On parle cuisine. On parle art. On va visiter des musées. On va au cinéma. Il m'aide un peu dans mon quotidien - demain il vient nettoyer ma terrasse. Il m'apporte des fleurs de son jardin. On parle de ses problèmes, un peu des miens.

Avec l'autre je pars en balade dans le quartier. On va au cours d'italien. On va aux animations de la MJC. On parle livres. On parle musique. On va a des animations littéraires. On va aller au spectacle de François Morel la semaine prochaine. On s'écrit les mails plusieurs fois par semaine. De temps en temps il vient passer une heure à la maison ; on prend un thé. On parle de ses problèmes, un peu des miens.

Ils sont tous les deux mariés. Ils sont désenchantés. Ils m'ont dit qu'ils vivaient dans une sorte de co-location avec leur conjointe. 

Moi qui vit seule, celà m'attriste. A les écouter je me dis que, peut-être, c'est une chance pour moi que mon couple soit rompu, et que j'ai ainsi la possibilité d'une deuxième amour pour cette dernière partie de ma vie, telle notre amie Célestine. Encore faut-il que je rencontre ce deuxième amour...



Qu'est que l'alopécie communément appelée calvitie? - Sciences et Avenir

jeudi 8 février 2024

Laver

Mardi soir, allongée dans la salle de danse par trop de fatigue, je n'avais envie que d'une seule chose  : une pluie salvatrice qui lave de toutes les fatigues, de toutes les douleurs, de toutes les craintes, de toutes les angoisses, de tous les chagrins.

Hier matin, quand je me rendais à pied au marché, chemin faisant, très vite, je l'ai senti ce vent un peu agité, doux, ce vent océanique. Il m'a caressé, a fait voler mes cheveux. C'était de lui dont j'avais besoin, ce vent balayant les soucis, ce vent purificateur, ce vent vivifiant.

En ce moment le vent et la pluie se sont rejoints. Dans une farandole vive et très ébouriffante, ils se sont unis. Qu'à eux deux ils lavent tout, purifient tout, régénère tout. Qu'un matin neuf arrive, éblouissant de soleil, de paix, de sérénité, de renouvellement.

_____

(Pour mes anciens lecteurs, mon elfe a fait une grave rechute. Elle a "été mise en sécurité". Hier chez moi et depuis ce midi chez son père pour une semaine et demi)

 

 


PLUIE ET ORAGES l Les bons réflexes à adopter pour se faire indemniser -  Assurissimo.com

Alors voilà...

 ... La première année de ma nouvelle vie de retraitée est terminée. Un autre anniversaire ! J'ai trinqué avec ma fille. Cette première ...