dimanche 20 mai 2018

Lait et miel

quand tu es brisée
et qu'il t'a quittée
ne te demande pas
si tu étais
assez
le problème c'est
que tu étais tellement
qu'il  n'était pas capable de le porter

Rupi Kaur

jeudi 10 mai 2018

Vertige

Sa vie immobile
Lui donne le vertige
Au bord du précipice
Elle se sent happée
Par les ombres
Les incertitudes
L'inquiétude
L'inconnu
Les doutes
La peur

Avant de tomber dans le gouffre
Elle se redresse
Elle n'a pas le droit
Il faut rester debout
Montrer l'exemple
Alors elle sourit
Elle masque
La fragilité
La vulnérabilité
Elle se sent flotter
Elle se sent s'effacer
Survivre dans un monde brumeux

Parfois une éclaircie
Fugace
Puis revient le vertige

lundi 23 avril 2018

Mieux que danser avec les stars...

... danser avec le cosmos.. la danse du Mandala.

Pour celà il faut :
- le pilier de la Terre
- le pilier de l'Eau
- le pilier de l'Air
- le pilier du Feu
- le bord du mandala
- et le couple cosmique

Forcément elle mentalise. Elle n'a jamais dansé le Mandala. C'est l'inconnu total. Alors quand les danseurs du pilier de l'Eau sont appelés, elle y va. Valeur sûre. Danser l'Eau, la fluidité, elle aime beaucoup. Puis elle entend dire qu'il y a beaucoup de danseurs dans le pilier de l'Eau. Elle se retire voit un autre pilier où il n'y a que deux danseurs. Elle demande ? C'est le pilier du Feu. Non. Elle retourne dans le pilier de l'Eau. Et puis non elle ressort. Elle reste au bord.

Puis arrive le moment du couple cosmique. Une femme s'avance tout de suite. La facilitatrice la freine, demande le temps de la réflexion.
Son coeur, à elle, commence à cogner dans sa poitrine qui devient trop étroite.
Le principe masculin est appelé. 
Son coeur cogne de plus en plus. Elle veut faire cette danse. C 'est pour elle, elle le sent.
Un homme s'avance pour le principe masculin. Pas vraiment le partenaire qu'elle aurait choisi.
Son coeur cogne toujours.
Le principe féminin est appelé à son tour. Elle reste immobile dans le cercle à ressentir son coeur. Elle attend.  Personne ne s'avance. Alors elle y va. C'est pour elle. Pas le partenaire qu'elle aurait choisi, mais la danse l'appelle, l'attire dans son coeur qui bat.

Danser le principe féminin du cosmos. 
Elle se connecte par les mains avec son partenaire. Elle ferme les yeux. La musique arrive... et la danse la prend, merveilleuse, intense, en parfaite harmonie avec ce partenaire pas choisi.
Elle se sent Femme, elle se sent entière, elle sent accueillie par le cosmos. Quelques minutes d'éternité.

______

Après la dernière ronde, après les abrassos avec les uns et les autres pour se dire au-revoir à la fin de ce beau stage de deux jours, elle va remercier la facilitatrice pour cette danse merveilleuse. La facilitatrice lui dit "Je savais qu'une personne était appelée pour cette danse ; je ne savais pas qui... C'était toi, tu étais "habitée"".

______

Elle c'est moi. 
Je veux bien être "habitée" par le principe féminin du cosmos chaque jour. Je le veux intensément : beauté, douceur, féminité, confiance, énergie, sensualité, fluidité, rythme, légèreté, feu, eau, air, terre... Gratitude.

Demain je retrouve mes compagnons de biodanza du mardi, dont certains étaient au stage... J'ai hâte. C'est une joie. 
Demain nous ne danserons pas la danse sacrée du Mandala, mais nous serons ensemble dans la ronde. C'est une joie.



jeudi 19 avril 2018

Le bruit du vent du Sud

Chez moi c'est l'été depuis hier.
Paresser dans le jardin en tee-shirt jusqu'à 21 h.
Manger sur la terrasse.
S'habiller plus légèrement.

Et puis le bleu du ciel.
Et puis la chaleur du soleil.
Et puis les hirondelles.

Et le vent du Sud.
Et son bruit.
Oui chez moi le vent du Sud a un bruit.
Celui de la circulation de la quatre voies (à quelques kilomètres de là) qui file vers le Finistère.
Parfois aussi celui du train qui passe à encore plus de kilomètres que la quatre voies (un vent un peu plus puissant).
Un bruit pas très agréable, même si pas trop fort.
Un bruit quand même.
Un bruit que j'apprécie malgré tout car c'est le bruit du vent du Sud.
Celui des beaux jours, celui de la langueur, celui du temps doux qui prend son temps, celui du carillon de l'angélus (qui vient du sud lui aussi).
Celui qui invite à juste être là et savourer.

mercredi 11 avril 2018

16 h 24

Ce mardi là
Dans cette ville là
Sur le quai 5, repère C
Elle attend le train 8723
En provenance de Paris
Le train de 16 h 24
Voiture 10

Lentement le serpent du train avance
La voiture 10 c'est la dernière
Le train s'arrête
La porte de la voiture s'ouvre
Une personne descend
Puis ensuite
C'est elle
Rayonnante
Portant sa lourde valise bleue
Rayonnante

Elles s'embrassent
Elles se serrent dans les bras
Elles se sourient
Elles se parlent
Elles sont heureuses

_____

La voyageuse est déjà repartie
Ce matin, en voiture
Passer trois jours chez son père
Impatient de la voir, de l'avoir

Elle revient vendredi après-midi

Elles vont passer quatre jours ensemble
Avant que la voyageuse ne reparte à Paris
Pour une dernière semaine de soin

Il y aura
Dans quinze jours
Une autre attente
Douce et impatiente
Dans la même gare
Sur un autre quai peut être
Pour accueillir cette jeune femme
A la fois rayonnante et hésitante
Au début de sa renaissance
De son envol


jeudi 29 mars 2018

Faut faire avec...

... ou pas.

"On croit toujours qu'on a le temps, c'est le temps qui nous a.. et puis la Vie s'en va..."
______

Un collègue de travail, depuis quelques semaines, m'encourage à de nouveau faire le pas sur un site de rencontre.
Et moi de lui répondre :
- il y a ma Maman
- il y a ma fille
- il y a le boulot
- pas le temps
- je suis fatiguée 
- pas envie de chater jusque tard dans la nuit...

Et lui "Pense à toi, pense à toi"...
____

J'aimerais que la Vie soit magique et m'apporte l'Amour  là au coin de la rue, au bord d'une plage, à la caisse d'un supermarché, sur le marché du mercredi matin (ou celui du samedi matin), lors d'un spectacle, à la boulangerie...pourquoi pas à l'Ehpad où vit ma Maman.... sans que je fasse d'effort pour le trouver.
Parce qu'il ne s'agit pas de chercher n'est-ce pas ? mais de trouver. L'important c'est de trouver.
______

J'aimerais que la Vie soit 
Aussi magique que lors de cet intense moment de jubilation qui m'a fait écrire une lettre fin janvier (et l'envoyer),
Aussi magique  que lorsque j'ai trouvé hier soir, dans ma boîte aux lettres, cette enveloppe blanche avec mon nom et mon adresse écrits d'une écriture ample et inconnue,
Aussi magique que lorsque j'ai lu le court courrier que contenait cette enveloppe.
______

Alors ?
Faut faire avec ?
Ou pas !




mercredi 28 mars 2018

Peur

.. A chaque attentat, je me dis que je ne me ferai pas happer par la peur, et que je continuerai à vivre comme j'en ai l'habitude.

Pourtant, en cette journée d'hommage à un homme qui est mort pour sauver un otage, je vous confie que, récemment, j'ai eu cette peur..

C'était au cinéma un dimanche après-midi. Le film était "L'apparition". 
Soudainement il y a eu une cavalcade dans la salle. Deux personnes ont couru et sont sorties par la porte du bas. Cela m'a transi. La peur a envahi mon ventre. Je me suis tassée sur le siège en attendant l'explosion... Je pensai déjà à comment me protéger, et même à mourir.

Il ne s'est rien passé. Plus tard il y a encore eu une cavalcade. Deux gamins qui s'amusaient à traverser le labyrinthe des salles (je suppose).
______

Transformer la peur

Plénitude
     Emérveillement
          Unification
               Respect


Lait et miel

quand tu es brisée et qu'il t'a quittée ne te demande pas si tu étais assez le problème c'est que tu étais tellement qu&#...