dimanche 17 novembre 2019

Ah la province !

Bien sûr il y a cette librairie hallucinante de 5 étages
Bien sûr le Musée d'Orsay est un enchantement.
Bien sûr le jardin du Luxembourg avec son bassin sur lequel les enfants font voguer des bateaux, et ses couleurs automnales est charmant.
Bien sûr la colline de Montmartre .
Bien sûr la splendeur de l'intérieur de la basilique du Sacré-Cœur.
Bien sûr la proposition abondante de spectacles.
Et la petite vigne de Montmartre !
Bien sûr il y a des "passages" très jolis.
Et des boutiques à profusion si vous voulez dépenser votre argent.

Mais il y a aussi le bruit incessant.
Mais il y a aussi la saleté.
Mais il y a aussi les vendeurs de Tour Eiffel au regard dur qui font peur.
Et justement la Tour Eiffel... certes impressionnante... mais bon... à ses pieds de nouveau une débauche mercantile touristique, et les jardins du Trocadéro boueux.

Paris la ville de Lumière !
Paris ville grise en novembre comme toutes les autres.

Ici aussi il y a une jolie librairie - de 4 étages seulement - avec des parquets et des escaliers en bois.
Ici aussi nous avons un pâtissier MOF qui fait des succulents gâteaux (9€ la tartelette à la vanille de Pierre Hermè à Saint Germain des Prés c'est clairement abusé- certes je n'étais pas obligée d'y aller).
Ici nous avons des parcs dont un grand jardin très paysager avec des ginkos flamboyants de leur or.
Ici nous avons la Tour des Horizons -architecture des années 70 - tellement plus photogénique que la Tour Eiffel ou la Tour Montparnasse.
Ici aussi nous avons un cimetière qui vaut le détour ( même si il n'y a pas les célébrités du Père Lachaise).

Et puis en 40 minutes on est à la mer ou au cœur de la forêt de Brocéliande.
Et puis les spectacles ils arrivent jusqu'à nous.  Il suffit de patienter.
Et puis l'air est plus pur.
Et puis la vie est plus douce.
Et puis dans la grande ville du département d'a côté où l'on peut facilement passer la journée, il y a le magnifique Passage Pommeraye, La Loire, Trentemoult qui vaut bien Montmartre pour son côté typique (sans la basilique).

_______

Les paillettes de Paris n'ont pas eu prise sur moi. C'était une promesse entre moi et ma fille d'y retourner ensemble dans des circonstances plus apaisées. Promesse tenue. Et c'est  cela le plus important.

J'aime la province et j'en suis fière.

Quand même le Musée d'Orsay...

vendredi 8 novembre 2019

Danser la lumière

En ce début de Miz Du (mois noir), mardi dernier nous avons dansé le Feu puis la Lumière.
D'abord faire monter le feu  puis s'apaiser, s'ouvrir, apprivoiser la lumière, la transmettre.

De nouveau une magnifique séance avec des moments uniques dont l'un avec une femme (plus jeune que moi) nouvellement arrivée dans le groupe depuis septembre. 
Après un échange de baptême de lumière nous avons partagé un abrasso. Pendant cet abrasso j'ai ressenti une très importante chaleur au niveau du ventre.
A la fin de la séance je lui ai demandé si elle l'avait sentie aussi. Et oui.

J'ai souvent des connexions d'énergie avec plusieurs personnes que je connais depuis longtemps (il faut m'apprivoiser avant que je ne lâche prise). C'est la première fois que je ressens de la chaleur.

Magie de la biodanza, de la confiance accordée et reçue, de l'élan de la danse et des énergies qui l'accompagnent.

jeudi 31 octobre 2019

Ma vie d'émotion

Souvent je n'écris ici que lorsqu'une grande émotion est  là...

Non pas que je n'ai plus d'émotions
Il y a encore une semaine et demi
Ce stage de biodanza sur le thème de "La confiance en soi"
Oh que les très grandes émotions étaient au rendez-vous !

Et le sourire de ma mère
L'énergie de Vie qui habite ma fille depuis plusieurs semaines
Un rayon de soleil
Un chant d'oiseau
Une amitié partagée
Une musique
Une lecture
Un moment de sérénité moi avec moi
La sensation d'être à la juste place

Plein de petites choses qui font ma vie d'émotion

Pour répondre à une Fée qui s'en est inquiétée
Je vais bien
Un peu enrhumée depuis dimanche dernier
Un peu (beaucoup) fatiguée par ce rhume et le changement d'horaire
Impatiente que les vacances scolaires se terminent pour retourner danser la semaine prochaine.
Espérante en la Vie toujours
Entre calme et vivacité
Entre douceur et exaltation
Entre lenteur et rapidité

Ne t'en fais pas, tout va bien !
Allez ! On danse ?
Tu choisis quelle musique ?






vendredi 4 octobre 2019

De l'autre côté de la route

Quand je suis arrivée dans cette commune pour mon travail,  je voyais de la fenêtre de mon bureau, de l'autre côté de la route, un grand terrain, avec une grande maison, derrière un grand rideau de peupliers.

Il y a quelques années, les peupliers ont été abattus, puis la haie de thuya qui entourait le jardin, arrachée.
Une jolie haie d'arbuste divers a été plantée.
Sur la pelouse dévoilée un joli et grand potager  s'est épanoui.
Et j'ai découvert au fond du terrain une mare d'une belle dimension ponctuée d'une barque rouge. J'ai compris d'où venaient les chants de grenouilles qui berçaient mes journées aux beaux jours.

Cette année, au printemps j'ai vu, dans l'angle du terrain, le grand panneau d'un promoteur qui annonçait la construction de plusieurs maisons.
Je me suis dit que ce n'était pas possible que ce soit dans ce terrain là. Que le panneau avait été positionné à cet endroit car il était bien visible du rond-point.

Mais si c'est bien là... Les grenouilles ont chanté au printemps... Mais elles ne chanteront plus l'an prochain. J'espère qu'elles ont eu le temps de se sauver avant l'arrivée des bulldozers qui ont bouché la mare bucolique.

Le quartier où je travaille se transforme vite ces derniers temps.
Quand j'y suis arrivée c'était la campagne. Puis on a eu un carrefour market et la caserne des pompiers. Et en 2019 de l'urbanisation à grande vitesse.

Je ne marchais pas dans ces endroits où se font ces constructions.
Je n' y marchais pas.
Mes déambulations du midi sont ailleurs. Mais je crains qu'un jour, ce petit chemin arboré que j'emprunte bien volontiers, et qui chemine entre les champs, ne soit entouré de lotissements.

Je serai peut être partie en retraite avant que cela n'arrive et j'écouterai les grenouilles qui se trouvent dans le petit bois derrière chez moi ! (ce petit bois ne sera jamais construit car inondable - ouf )

Résultat de recherche d'images pour "grenouilles"





mardi 1 octobre 2019

Pourquoi ?

Le week-end dernier a été merveilleux... Un voyage initiatique auprès de mégalithes et des chapelles du Mont Saint Michel.
Plein de vibrations.
Plein d'émotions.

Un petit groupe de onze personnes.
Dont une que je connaissais un peu. Une que j'ai découverte sous un autre aspect.
Une que j'ai découverte mutine, fantaisiste, joyeuse.

Une au contact de laquelle ma propre fantaisie s'est réveillée.

Je lui ai proposée de lui faire découvrir la biodanza et je me réjouis de ce futur partage avec cette femme-fée.

______

Mais pourquoi je n'ose pas, je me m'autorise pas à montrer mon côté fantaisiste et joyeux si je ne suis pas au contact de personnes solaires qui elles osent ?
Pourquoi ?
______

Briser les chaînes de la timidité et des conventions sociales....


Image illustrative de l’article Maison des Fées
Photo prise sur  article wikipédia - mes propres photos à venir sur facebook d'ici quelques jours 
(pour ceux qui connaissent l'adresse)

lundi 23 septembre 2019

Ce matin..

Cela fait environ trois semaines qu'Elle m'a dit : "Tu aimerais m'accompagner à un RV avec Mme..." ???

Oui j'ai dit oui... et puis j'ai demandé à son père si il voulait venir aussi.. et Oui il a dit oui.

C'était ce matin. Je devais les rejoindre elle et son père sur place.
C'était ce matin et j'ai eu la boule au ventre toute la matinée au bureau avant de partir au RV.
C'était ce matin. J'avais noté dans mon agenda les sujets que je voulais aborder afin de ne rien oublier.

Le RV a duré une heure. D'abord elle toute seule avec Mme...et puis tous ensemble pendant trois-quart d'heures

Et moi de dire mes inquiétudes.. et Mme... de s'étonner... Elle ne lui dirait donc pas tout lors de ses rendez-vous bi-mensuels ?

Et moi au fur-et-à-mesure de l'échange de comprendre que je suis trop "exigeante", que j'attends trop, qu'Elle est stabilisée, qu'Elle fait son maximum, qu'Elle ne peut pas faire plus, qu'Elle est bien entourée par l'équipe médicale...

Patience, confiance, patience.

Une fois de plus confrontée à la gravité de la maladie... J'aurais besoin de bras dans lesquels me reposer, m'abandonner, là, tout de suite.

dimanche 11 août 2019

Variations

J'aime entendre la pluie tomber
J'aime entendre tomber la pluie
J'aime entendre la pluie
J'aime le bruit de la pluie
J'aime la pluie
La pluie

Ah la province !

Bien sûr il y a cette librairie hallucinante de 5 étages Bien sûr le Musée d'Orsay est un enchantement. Bien sûr le jardin du Luxembou...