mercredi 1 janvier 2020

Coule

Coule les rivières de ma vie
Coule la lave de mon âme

Eau
Fluidité
Adaptation

Feu
Rayonnement
Exaltation
_____

L'eau, essence de la Vie
Au creux de la terre
Réchauffée par un feu discret
Pour le grand mystère de la germination
L'éclosion, l'expansion

1er janvier,
Aspirations, inspirations
Réalisations, déceptions

Au creux de la terre le printemps est en chemin,  ça c'est certain.
Pour le reste à chacun de ne pas s'enfermer, se décourager et de rester dans sa pulsion de vie.
______

Bonne année   2020.
Certains pensent qu'elle sera formidable (20/20). Je vous le souhaite.




dimanche 15 décembre 2019

Idomptable

Au profond de la nuit
Au profond de mon lit
J'entends
J'écoute
Le vent de Décembre

De loin
De très loin
Il vient
Comme une cavalcade sourde
Qui se précipite
Sur les murs de la maison
Pressé
Furieux peut-être

Cet air
Impalpable
Silencieux
Quand il est calme

Si présent
Si assourdissant
Quand il est agité

Il précède souvent l'orage
De rage
Il saccage

Et pourtant
J'aime le vent
Qui sait aussi se faire
Douceur
Fraîcheur
Qui transporte
Le parfum des fleurs

Le vent de Décembre
N'a pas fini de souffler
Il va revenir
Cette nuit ?
La nuit prochaine ?

Le vent indomptable...




samedi 14 décembre 2019

Un samedi bizarre

Réveillée plus tard que d'habitude, quand je suis arrivée au marché il m'a fallu attendre pour pouvoir accéder au parking.
Tard, j'y étais tard (neuf heures quinze c'est tard pour moi). Beaucoup de monde. Pas grave. Prendre son temps, prendre le temps de bavarder avec ma marchande de fruits.
Tard mais immense plaisir de rencontrer mon ami de biodanza ex-fromager qui était tout content  de faire son marché du côté des flâneurs. Et hop un abrasso, un moment de bavardage.

Tard hier aussi à quitter le travail ce qui m'avait empêché d'aller à  la biocoop. Donc après le marché, ce matin, direction la biocoop. Du monde aussi. Je contourne un duo qui bavarde et j'entends une voix bien connue. Je me retourne et oh un autre ami de biodanza. Une petite bise et je m'éclipse. Et quelques rayons plus tard l'ami qui arrive "je te cherchais " . Et hop un bavardage.  Et l'ami qui se motive pour venir danser mardi prochain ( un an qu'il ne vient plus régulièrement). Et moi très heureuse de son élan.  Il est d'une telle délicatesse que danser avec lui est toujours un voyage au pays de l'infini et de la douceur.

L'après-midi je rejoins ma soeur à l'ehpad. C'est la fête de Noël.  Nous cherchons notre Maman.  Elle est dans sa chambre avec du personnel.  Nous patientons à  l'extérieur.  Une deuxième personne arrive et nous informe que notre Maman a fait une chute et qu'il fallait qu'elle se repose.  Quand nous rentrons enfin dans la chambre on nous sigale qu'elle a vomit, que c'est samedi et que l'infirmière ne revient qu'à 17 heures.
Notre Maman toute pâle dort.  Nous revenons deux heures plus tard. Nous trouvons notre Maman réveillée, émue, encore toute fragile. L'infirmière décide d'appeler Sos médecin.  Rien de grave. Les tests neurologiques sont satisfaisants.  Des bleus, un choc émotionnel... et un rappel de la fragilité grandissante de celle qui nous a portées, celle qui nous a éveillées à la Vie.

Un samedi bizarre entre le plaisir des rencontres le matin, et cette inquiétude pour ma Maman l'après-midi.

Entre ombre et lumière.  La réalité de la Vie.

dimanche 8 décembre 2019

Emulation

Emulation du dernier article de la Fée Céleste.
Et puis un texte que j'ai lu chez Candide

La Vraie Vie... Ma vraie vie ?

Tiens ma vraie vie de ce week-end.

Hier  de nouveau réveillée à quatre heures du matin (c'est récurrent depuis 15 jours). J'avais mis le réveil à sonner (même si on était samedi - car mon fils avait besoin de moi). Ce fut difficile quant il a sonné, ce réveil.
Je suis allée au marché comme chaque samedi matin. Hélas au marché il n'y a plus mes deux copains fromagers biodanseurs. Plus de sourires. Plus  d'abrassos en plein milieu des passants. Heureusement il reste "ma marchande de fruits"... Celle à qui j'ai fait la bise l'an passé pour la bonne année, celle à qui j'ai offert de la patisserie maison cet automne.. parce que cette femme là elle a un grand coeur ! Je le ressens.
Des sourires, des mots échangés !

Puis je suis allée rejoindre mon fils chez l'opticien pour l'aider à choisir une nouvelle monture de lunettes et je l'ai accompagné aussi tout le long de l'établissement du dossier, une passation de responsabilité.
Joie de l'avoir accompagné. Joie qu'il me prenne dans les bras pour me dire au-revoir.

L'après-midi je suis allée voir ma Maman à l'Ehpad... Il y avait une après-midi de danse bretonne.
Joie et gratitude de voir ma Maman réagir à la musique et aux danses. Joie de la voir battre la mesure. Joie de la voir chantonner. Joie de lui tenir la main et de lui impulser le rythme. Joie de nos regards partagés. Joie de nos sourires partagés.

Aujourd'hui (après m'être réveillée dans la nuit à quatre heures du matin) j'ai eu le bonheur de ne me réveiller qu'à huit heures ! Exceptionnel !
Je suis allée en ville avec ma fille. Direction le cinéma pour une séance du matin (j'aime bien aller au ciné le matin, après j'ai toute l'après-midi pour faire autre chose). Mais avant nous sommes passées voir l'oeuvre de street-art en cours. Nous avions déjà vu les premières touches de peinture dimanche dernier. Bluffant ce travail ! Vraiment ! J'apprécie le street art quand il n'est pas fait de de grafs.
Le film était bien. Au retour détour par le Mur de sreet art de nouveau pour voir l'évolution de l'oeuvre deux heures plus tard. Whaoo ! Quel travail !

Après-midi tranquille de ménage, un petit tour dans le bois pour saluer notre arbre.
A 17 h ma fille est partie chez son père.

Je suis bien fatiguée depuis plusieurs semaines. Accepter cette fatigue. Ne pas l'ignorer. Aller se coucher tôt... Profiter de ma semaine sans ma fille pour prendre un autre rythme. Plus doux. Plus en respect de moi-même !
Ne pas me laisser embarquer par le côté noir de la solitude. La savourer.

Ma vraie vie !


dimanche 17 novembre 2019

Ah la province !

Bien sûr il y a cette librairie hallucinante de 5 étages
Bien sûr le Musée d'Orsay est un enchantement.
Bien sûr le jardin du Luxembourg avec son bassin sur lequel les enfants font voguer des bateaux, et ses couleurs automnales est charmant.
Bien sûr la colline de Montmartre .
Bien sûr la splendeur de l'intérieur de la basilique du Sacré-Cœur.
Bien sûr la proposition abondante de spectacles.
Et la petite vigne de Montmartre !
Bien sûr il y a des "passages" très jolis.
Et des boutiques à profusion si vous voulez dépenser votre argent.

Mais il y a aussi le bruit incessant.
Mais il y a aussi la saleté.
Mais il y a aussi les vendeurs de Tour Eiffel au regard dur qui font peur.
Et justement la Tour Eiffel... certes impressionnante... mais bon... à ses pieds de nouveau une débauche mercantile touristique, et les jardins du Trocadéro boueux.

Paris la ville de Lumière !
Paris ville grise en novembre comme toutes les autres.

Ici aussi il y a une jolie librairie - de 4 étages seulement - avec des parquets et des escaliers en bois.
Ici aussi nous avons un pâtissier MOF qui fait des succulents gâteaux (9€ la tartelette à la vanille de Pierre Hermè à Saint Germain des Prés c'est clairement abusé- certes je n'étais pas obligée d'y aller).
Ici nous avons des parcs dont un grand jardin très paysager avec des ginkos flamboyants de leur or.
Ici nous avons la Tour des Horizons -architecture des années 70 - tellement plus photogénique que la Tour Eiffel ou la Tour Montparnasse.
Ici aussi nous avons un cimetière qui vaut le détour ( même si il n'y a pas les célébrités du Père Lachaise).

Et puis en 40 minutes on est à la mer ou au cœur de la forêt de Brocéliande.
Et puis les spectacles ils arrivent jusqu'à nous.  Il suffit de patienter.
Et puis l'air est plus pur.
Et puis la vie est plus douce.
Et puis dans la grande ville du département d'a côté où l'on peut facilement passer la journée, il y a le magnifique Passage Pommeraye, La Loire, Trentemoult qui vaut bien Montmartre pour son côté typique (sans la basilique).

_______

Les paillettes de Paris n'ont pas eu prise sur moi. C'était une promesse entre moi et ma fille d'y retourner ensemble dans des circonstances plus apaisées. Promesse tenue. Et c'est  cela le plus important.

J'aime la province et j'en suis fière.

Quand même le Musée d'Orsay...

vendredi 8 novembre 2019

Danser la lumière

En ce début de Miz Du (mois noir), mardi dernier nous avons dansé le Feu puis la Lumière.
D'abord faire monter le feu  puis s'apaiser, s'ouvrir, apprivoiser la lumière, la transmettre.

De nouveau une magnifique séance avec des moments uniques dont l'un avec une femme (plus jeune que moi) nouvellement arrivée dans le groupe depuis septembre. 
Après un échange de baptême de lumière nous avons partagé un abrasso. Pendant cet abrasso j'ai ressenti une très importante chaleur au niveau du ventre.
A la fin de la séance je lui ai demandé si elle l'avait sentie aussi. Et oui.

J'ai souvent des connexions d'énergie avec plusieurs personnes que je connais depuis longtemps (il faut m'apprivoiser avant que je ne lâche prise). C'est la première fois que je ressens de la chaleur.

Magie de la biodanza, de la confiance accordée et reçue, de l'élan de la danse et des énergies qui l'accompagnent.

jeudi 31 octobre 2019

Ma vie d'émotion

Souvent je n'écris ici que lorsqu'une grande émotion est  là...

Non pas que je n'ai plus d'émotions
Il y a encore une semaine et demi
Ce stage de biodanza sur le thème de "La confiance en soi"
Oh que les très grandes émotions étaient au rendez-vous !

Et le sourire de ma mère
L'énergie de Vie qui habite ma fille depuis plusieurs semaines
Un rayon de soleil
Un chant d'oiseau
Une amitié partagée
Une musique
Une lecture
Un moment de sérénité moi avec moi
La sensation d'être à la juste place

Plein de petites choses qui font ma vie d'émotion

Pour répondre à une Fée qui s'en est inquiétée
Je vais bien
Un peu enrhumée depuis dimanche dernier
Un peu (beaucoup) fatiguée par ce rhume et le changement d'horaire
Impatiente que les vacances scolaires se terminent pour retourner danser la semaine prochaine.
Espérante en la Vie toujours
Entre calme et vivacité
Entre douceur et exaltation
Entre lenteur et rapidité

Ne t'en fais pas, tout va bien !
Allez ! On danse ?
Tu choisis quelle musique ?






Coule

Coule les rivières de ma vie Coule la lave de mon âme Eau Fluidité Adaptation Feu Rayonnement Exaltation _____ L'eau, essenc...