mercredi 17 août 2016

En passant

Trois jours
Trois jours d'un merveilleux week-end de biodanza

Et un cadeau, d'une belle rencontre
D'une femme

Qui a le même âge
Qui fait le même métier
Qui porte le même prénom

De la femme que j'ai rencontrée dans le cours hebdomadaire de biodanza fréquenté durant l'année.

Merveilleuse synchronicité.

Deux nouvelles amitiés à cultiver comme deux merveilleux arbres.
___

Et comme la personne rencontrée le week-end dernier habite tout à côté du petit endroit de bord de mer où je m'apprête à aller poser mes valises... Et bien nous allons pouvoir continuer à faire connaissance, échanger, rire, parler, où juste ne rien faire dans la présence bienveillante l'une de l'autre.



5 commentaires:

  1. wouah ! quelle chance. La biodanza, parfois ça me tenterait... tu m'en as déjà parlé. Ah ces rencontres qui parfois nous enflamment ! je suis contente pour toi.

    RépondreSupprimer
  2. Tu me fais rêver...
    Moi j'ai rencontré une femme extraordinaire hier à Ikea... (ben oui, c'est moins romantique que la biodanza)
    on a discuté comme si on se connaissait depuis toujours, et on s'est quittées comme ça; j'en ai eu un grand regret toute l'après midi...
    Alors profite de ta chance !
    Bisous ma belle
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  3. surprenant Célestine, faudrait que tu racontes.

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Suzame
    Un petit signe pour être sûre que tes vacances se passent bien et te dire que je pense à toi ^^
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celestine
      Quelle délicate attention. Cela me touche.
      J'ai passé un excellent après midi avec ma nouvelle amie lundi. C'est comme si l'on se connaissait depuis longtemps. Je déjeune avec elle demain et après je rentre dans ma Bretagne. Je reprends le boulot lundi. Sinon soleil, plage, mer bleue,farniente,lecture, la vie douce... et je pense un orage en préparation pour ce soir.
      A bientôt quand je serai rentrée. (pas très confortable de bloguer sur un telephone).

      Encore merci Madame La Fée

      Supprimer

Au gré de vos émotions

Avant

Avant il y avait ma Maman auprès de qui je pouvais déposer mon "enfant" en mal de trop de solitude, en mal d'affection. Ces...