dimanche 18 mai 2014

Parce que...

Parce que je ne peux (veux) pas passer tous mes dimanches dans la salle d'un cinéma.
Parce que je ne peux (veux) pas passer tous mes dimanches avec ma Maman.
Parce que je ne peux (veux) pas passer tous mes dimanches affalée sur mon canapé à regarder un dvd.
Parce que je ne peux (veux) pas passer tous mes dimanches à jardiner.

Toutes choses habituelles que je fais pour tuer le temps, le plus souvent.

Parce qu'aujourd'hui il faisait très beau.

Parce que...

J'ai proposé à un copain avec lequel je m'entends assez bien d'aller faire une balade au bord de la Rance.
Je lui ai proposé d'aller le chercher à une station de métro de la grande ville d'à côté et de l'emmener.

Parce qu'il a dit oui.

Ce matin je me suis levée tôt.
J'ai préparé un pique-nique pour deux.
J'ai préparé la glacière
J'ai préparé...
Et en rentrant ce soir j'ai tout rangé comme il se doit.

Toutes choses qu'avant je faisais à deux.
Toutes ces choses qu'avant je faisais à deux dans la fébrilité d'une journée de balade tranquille et d'un pique-nique tendre, d'une journée à profiter du beau temps.
Toutes ces choses.. je les ai faite seule... sans joie... sans excitation... juste fait comme ça... parce que...

Ce soir quand je me suis retrouvée seule à la maison, à tout ranger... j'étais triste.. vraiment triste...

La vie est bien fade sans amour... très fade... très triste... Je n'arrive pas à réveiller la joie.. Pourtant il y a plein de gens qui vivent seuls et qui savent cultiver l'envie, la joie.. Je n'y arrive pas... Ou si rarement...




(Cet après-midi au bord de la Rance - Si vous saviez comme c'est beau ! )

3 commentaires:

  1. J'ai vécu 80% de ma vie seul... maintenant nous sommes deux... Le partage est tellement rare que c'est encore plus pénible d'être seul quand on est deux...
    Seul, je profitais de cette liberté de mouvement à laquelle je n'accède plus...
    L'amour ? ça, c'était une gageure et cela le reste encore...
    Faut s'en prendre à notre éducation "gnan gnan" avec ces conneries de princesses et de princes charmants...
    Bon courage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certaines personnes disent : "Il vaut mieux vivre seul que d'être mal accompagné(e)".

      Je n'étais pas si mal accompagnée... C'est que j'avais changé... Et que la communication est devenue difficile... Et qu'il n'a pas voulu - pu - me suivre... Et il est parti... Je lui faisais peur en quelque sorte.. il se sentait "insuffisant".

      Et maintenant c'est moi qui me sent insuffisante, incapable... qu'est-ce qui cloche en moi pour n'avoir pas su - pu - garder un homme... qui m'aimait pourtant...
      Et pour ne pas pouvoir en rencontrer d'autres qui aient envie de m'accompagner un bout de chemin...

      Je n'ai plus que moi-même pour compagnie. Certains jours j'apprécie ma solitude.. Et d'autres jours c'est insupportable.

      Ainsi est ma Vie.

      Supprimer
    2. Eh bien pour connaitre le sujet, que je vis tous les jours...
      Je pense que dans cette situation, chacun doit de "botter les fesses" et se surpasser... Je me sens insuffisant parce que je me compare à ma femme, et je réalise que mon intelligence, mon ouverture d'esprit, ma sensibilité, mon altruisme, tout est insuffisant pour ses critères...
      Mais puis-je être "lâche" ?
      Quel que soit le bilan, je me dois de faire face... il s'agit de ma responsabilité et je ne peux l'esquiver...
      Nous sommes trop dans l'attente, c'est cela notre erreur première...
      Bonne journée !

      Supprimer

Au gré de vos émotions

Refuge

 Lasse, si lasse Quand arrive le soir  Quel bonheur, quelle douceur De se retrouver dans le refuge douillet de son lit, de sa couette Même p...