lundi 19 décembre 2016

Un moment de grand bonheur

Inspirée..

Par une toute nouvelle amie qui a, cet automne, emmené son fils de 17 ans faire la connaissance de son père (qui ne l'a jamais reconnu)... qui a fait signe au crépuscule de sa vie et qui est décédé depuis.

Par ma belle-soeur et sa très jolie cérémonie de démariage où ses trois enfants étaient présents.

Poussée par ma fille qui m'a fait part de sa souffrance de ne pas pouvoir voir ses deux parents ensemble en dehors d'événements "dramatiques" (hospitalisation - obsèques).

Alors fin  novembre j'ai pris mon téléphone, j'ai envoyé un texto à mon ex-mari lui demandant s'il était d'accord pour un repas à partager avec nos deux enfants.

C'était samedi midi, dans la grande ville du département d'à côté. Dans un petit resto sympathique.
C'était détendu. C'était presque naturel.

Un moment de grand bonheur, de grande émotion pour ma fille.

Mon fils n'a pas voulu venir. C'est mon seul regret.

Il y aura d'autres moments...  C'est important...Le temps de l'animosité, de la rancoeur est terminé .

4 commentaires:

  1. Le pardon, quand il n'est pas dicté par une injonction mais qu'il vient de l'intérieur de soi, est un des plus grands bonheurs. Je comprends ton émotion.
    Un apaisement qui rejaillit dans tes mots.
    Allez la prochaine fois ton fils viendra.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon émotion a surtout été de voir l'émotion de ma fille...

      Quant à moi, c'est comme si j'avais "grandi" par rapport à cette séparation. Comme si j'étais devenue une adulte raisonnable... Bon cela ne m'a pas empêchée de faire des cauchemars la nuit précédente...

      Bises Madame la Fée

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Je suis heureuse pour toi et pour ta fille que cette rencontre ait pu avoir lieu. Ton fils n'est pas venu, il lui faudra sans doute plus de temps, mais un jour viendra où il pourra pardonner lui aussi.
    Je t'embrasse, Suzame.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon fils avait peut être peur que cela se passe mal. Je ne sais pas à vrai dire. Je ne l'ai pas vu ni parlé depuis... A voir..

      Supprimer

Au gré de vos émotions

Jeudi soir

Hier soir, je suis allée pour la quatrième fois à une séance de Chi Qong. Vraiment j'aime. Mon corps et mon esprit sont en harm...