dimanche 17 novembre 2019

Ah la province !

Bien sûr il y a cette librairie hallucinante de 5 étages
Bien sûr le Musée d'Orsay est un enchantement.
Bien sûr le jardin du Luxembourg avec son bassin sur lequel les enfants font voguer des bateaux, et ses couleurs automnales est charmant.
Bien sûr la colline de Montmartre .
Bien sûr la splendeur de l'intérieur de la basilique du Sacré-Cœur.
Bien sûr la proposition abondante de spectacles.
Et la petite vigne de Montmartre !
Bien sûr il y a des "passages" très jolis.
Et des boutiques à profusion si vous voulez dépenser votre argent.

Mais il y a aussi le bruit incessant.
Mais il y a aussi la saleté.
Mais il y a aussi les vendeurs de Tour Eiffel au regard dur qui font peur.
Et justement la Tour Eiffel... certes impressionnante... mais bon... à ses pieds de nouveau une débauche mercantile touristique, et les jardins du Trocadéro boueux.

Paris la ville de Lumière !
Paris ville grise en novembre comme toutes les autres.

Ici aussi il y a une jolie librairie - de 4 étages seulement - avec des parquets et des escaliers en bois.
Ici aussi nous avons un pâtissier MOF qui fait des succulents gâteaux (9€ la tartelette à la vanille de Pierre Hermè à Saint Germain des Prés c'est clairement abusé- certes je n'étais pas obligée d'y aller).
Ici nous avons des parcs dont un grand jardin très paysager avec des ginkos flamboyants de leur or.
Ici nous avons la Tour des Horizons -architecture des années 70 - tellement plus photogénique que la Tour Eiffel ou la Tour Montparnasse.
Ici aussi nous avons un cimetière qui vaut le détour ( même si il n'y a pas les célébrités du Père Lachaise).

Et puis en 40 minutes on est à la mer ou au cœur de la forêt de Brocéliande.
Et puis les spectacles ils arrivent jusqu'à nous.  Il suffit de patienter.
Et puis l'air est plus pur.
Et puis la vie est plus douce.
Et puis dans la grande ville du département d'a côté où l'on peut facilement passer la journée, il y a le magnifique Passage Pommeraye, La Loire, Trentemoult qui vaut bien Montmartre pour son côté typique (sans la basilique).

_______

Les paillettes de Paris n'ont pas eu prise sur moi. C'était une promesse entre moi et ma fille d'y retourner ensemble dans des circonstances plus apaisées. Promesse tenue. Et c'est  cela le plus important.

J'aime la province et j'en suis fière.

Quand même le Musée d'Orsay...

8 commentaires:

  1. Je vis en province depuis des décennies et je ne retournerais à Paris pour rien au monde, même si j'aime bien y aller faire un tour de temps en temps !
    Ici aussi, une très belle librairie (deux étages seulement mais quand même).
    Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peu importe le nombre d'étages de la librairie. On peut toujours commander un livre et revenir quelques jours plus tard le chercher :-)

      Supprimer
  2. Il y a aussi Londres, Berlin, Amsterdam, Bruxelles, Thilloy les Mofflaines, Riencourt-lès Cagnicourt, Rochementru, La Génétouse, et surtout sans oublier Couze et Saint-Front , et son camping des Moulins...
    mais cependant : « Paris sera toujours Paris »
    ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup le tourisme urbain d'habitude !
      Ce séjour était un peu particulier.

      Supprimer
  3. Il y a longtemps que je me dis que l'important, ce n'est pas où l'on est, mais avec qui... Ça ne m'empêche pas de comprendre que tu préfères ton petit Liré au Mont Palatin...
    Parce que, quand même, c'est vrai que Paris c'est bien, mais pas longtemps...
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    RépondreSupprimer
  4. Est-ce une nouvelle façon d'évaluer les librairies, parle nombre d'étages (rire)?

    Pourquoi ne pas simplement apprécier le lieu où l'on est, au moment présent? Qu'il s'agisse d'une mégapole, d'un village ou d'un lieu en rase campagne, faut savoir apprécier.

    Reste que Paris, quand même!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Paris c'est aussi une histoire douloureuse vécue par ma fille.
      C'était un séjour de "réparation" pour elle. Tous mes sens étaient orientés vers elle, pour que tout se passe pour le mieux, calmer ses angoisses qui furent nombreuses, m'adapter à ses besoins...
      C'était un accompagnement de chaque seconde.
      ______

      Sinon, en temps "ordinaire" je sais bien apprécier (je pense) le lieu où je suis.

      Sourires

      Supprimer

Au gré de vos émotions

Emulation

Emulation du dernier article de la Fée Céleste . Et puis un texte que j'ai lu chez Candide La Vraie Vie... Ma vraie vie ? Tiens ma ...