jeudi 25 novembre 2021

Rêve

 Je suis une grande rêveuse. Je me réveille avec le souvenir d'un rêve et puis une demi-heure plus tard tout s'est évaporé... mais parfois le rêve reste. Il y a des vieux rêves ( de plusieurs années) dont je me souviens encore... 

La nuit dernière j'ai fait deux rêves perturbants. 

Le premier : dans une ville grise et un peu désespérée, une femme marche. Elle rentre chez elle après une longue absence . Elle pénètre dans le hall de l'immeuble qu'elle reconnaît à peine tellement il est sale et délabré.  Au pied de l'escalier une table et deux personnes qui contrôlent.  Deux frises de barbelés qu'elle doit franchir avant de faire une ascension difficile jusqu'à son appartement qu'elle retrouve tel qu'elle l'avait laissé ... 

Fin du rêve. 



Deuxième rêve : je suis devant ma maison occupée à quoi ( je ne sais pas). Des bruits étranges dans le ciel . Je lève la tête.  Un avion bizarre, puissant et antipathique se matérialise à basse altitude. Quelques instants plus tard d'autres sons, je lève la tête... et là stupéfaction  un énorme et long avion gris avec le corps tel deux/ trois wagons de tgv avance escorté par d'autres avions. Je me dit que c'est un colossal transport de militaires et qu'il va y avoir la guerre..

Fin du rêve. 


3 commentaires:

  1. Le bonheur qu'est de se souvenir de ses rêves!
    De quoi écrire de vraies histoires.
    Je n'ai pas cette chance car mes rêves restent enfouis dans mes nuits.

    RépondreSupprimer
  2. Ce sont des rêves étranges, mais en même temps, c'est toujours étrange, les rêves.
    Pour le second, ma grand mère avait cette phrase heureuse :
    « songe, mensonge... » Il vaut mieux se dire qu'elle avait raison, ma Suzame.
    Mais sait-on jamais où mène la folie des hommes ?
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    RépondreSupprimer
  3. Voilà de quoi faire les délices d'un psychanalyste freudien !
    Quoique les rêves étranges sont plutôt les signes que tu as une bonne lessiveuse psychique qui tourne la nuit ! ;-)

    RépondreSupprimer

Au gré de vos émotions

44

 "J'ai croisé plusieurs fois ta grande silhouette auréolée de ta tignasse blonde, avant de faire ta connaissance quand tu as commen...