mardi 22 décembre 2015

Provisoire qui dure

Bientôt 5 ans qu'il est parti un soir sombre de janvier. Sur le petit mot qu'il a laissé il a écrit :

"Je pense que sera peut être dur pour toi, cette séparation, mais j'espère que cela ne durera pas trop longtemps.
Tu te sous-estimes trop, tu as largement les capacités, la bonté, l'envie et la beauté pour rebondir".

Après il m'a redit que si, j'allais "retrouver quelqu'un" rapidement.

Tous les hommes qui me quittent me disent celà. Tous, sans exception. Soi-disant qu'ils veulent tous que je sois heureuse...

5 ans de célibat.. Des plages d'amour... mais la solitude... encore et toujours.

5 ans, ça c'est du provisoire qui dure.

Quand j'y pense trop cela me donne le vertige, la colère, le désespoir m'envahissent et j'ai envie de hurler.


6 commentaires:

  1. Je comprends, Suzame. Je t'embrasse fort.

    RépondreSupprimer
  2. de tout coeur avec toi, chère Suzame

    RépondreSupprimer
  3. Suzame, je viens t'embrasser aussi. :)

    RépondreSupprimer
  4. Françoise, Coumarine, Mel, Mart,

    Merci !!!

    Sourires

    RépondreSupprimer
  5. Moi, ça fait bien plus longtemps que ce provisoire dure... j'en ai pris mon parti.

    RépondreSupprimer

Au gré de vos émotions

Jeudi soir

Hier soir, je suis allée pour la quatrième fois à une séance de Chi Qong. Vraiment j'aime. Mon corps et mon esprit sont en harm...