lundi 16 octobre 2017

Ophélia

C'est une tempête tropicale (qui était classé en ouragan la semaine dernière) qui passe à  plus de 1 000 kms au large de l'endroit où je vis, qui fait route vers l'Irlande (à l'heure où j'écris).
C'est une tempête tropicale qui aurait pu passer au-dessus de ma maison si les vents en avaient décidé autrement.
C'est une tempête tropicale que je ne peux pourtant pas ignorer. 
Depuis ce matin, le ciel, le soleil sont bizarres (un petit air de fin du monde, même si je ne sais pas ce qu'est la fin du monde). J'espère qu'Ophélia sera plus douce que ce qu'ont prévu les autorités irlandaises...  Le peu que je ressens,  que je vois alors que cette tempête circule à plus de 1000 kms d'ici, et bien celà m'impressionne.

Après les Antilles, l'Europe Nord Ouest.. La Terre et ses éléments nous rendent  humbles face à leur puissance indomptable.




3 commentaires:

  1. Les éléments sont quand même bien déchaînés par la folie des hommes...
    Les tempêtes tropicales, normalement , ça ne se balade pas au-dessus de l'Irlande...
    Je dis ça je dis rien...
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hier nous avons eu un ciel jaune et crépusculaire toute la journée. Du sable venu du Sahara et de la fumée venue des incendies du Portugal.
      C'était oppressant. Je me disais que peut être un jour ce serait le quotidien ce ciel nuageux et sale... cela fait peur.
      Ce matin, après une petite pluie nocturne, l'air sent la suie. Je ne sais pas encore de quelle couleur le ciel sera. J'espère plus léger qu'hier !

      Supprimer
  2. J'ai vu les images à la télé, c'était impressionnant ce ciel, ce paysage, coloré d'ocre. Je pense qu'à Vannes, chez mon fils, il devait y avoir le même phénomène. Et ces incendies au Portugal me touchent beaucoup... :-(

    RépondreSupprimer

Au gré de vos émotions

De mai à juin...

Comme je suis allée lire certains de mes "amis" d'ici - en passant - pour une Fée du Sud qui parfois s'inquiète et pour to...