vendredi 22 décembre 2017

Ces personnes que l'on croise

Cela fait au moins une dizaine d'années qu'elle l'a remarqué : son sourire, sa voix, son regard.. douceur, douceur, douceur et force tranquille.
Au marché... parfois elle va lui acheter un petit fromage de brebis frais et elle se réjouit de sa belle lumière, de son sourire, de sa voix, de son regard, le temps de se faire servir et de régler son achat.
Et puis elle n'y pense plus jusqu'à la prochaine fois... 

Cette semaine la séance du groupe avancé a été annulée. Alors elle est allée à la séance débutant...  Elle n'y connaît que peu de personnes... Elle  a dit bonjour, a embrassé ceux qui sont venus tendre leur joue... et puis arrive oh surprise, cette personne là avec ce sourire, cette voix, ce regard.
Elle a été troublée, n'a pas trop dansé avec lui, ne l'a pas trop regardé, mais quand même à la fin elle a partagé, et dans la dernière ronde s'est autorisée à partager des regards...   et elle a pu constater que tout ce qu'elle pense depuis dix ans (que l'on pourrait être bien dans ces bras là, contre cette personne là) et bien oui c'est vrai.... Force, douceur, bienveillance... C'est naturel, ça coule tout seul... 

Comme une évidence.. à chaque fois... C'est pareil... C'est comme une évidence pour elle...  mais pour l'instant elle n'a pas encore rencontré la personne qui a envie de s'arrêter pour lui prendre vraiment la main et l'accompagner sur le chemin.

C'était un cadeau de la Vie qu'elle a reçu ce soir là... Laisser la Vie faire... 

2 commentaires:

  1. On croise...les doigts ?
    Je suis tellement heureuse de ce cadeau que la vie te fait.
    Je t'embrasse fort.
    Ne doute jamais de ta lumière.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  2. La vie généreuse prend souvent soin de nous. Il lui arrive de nous envoyer quelques clins d'œil, en nous murmurant à l'oreille :
    — alors ? Qu'est-ce que t'en dis ?

    RépondreSupprimer

Au gré de vos émotions

Jeudi soir

Hier soir, je suis allée pour la quatrième fois à une séance de Chi Qong. Vraiment j'aime. Mon corps et mon esprit sont en harm...