mercredi 19 juin 2019

Babies-boomeurs

Ses cheveux sont teints.
Une coupe jeune. Souvent courte.
Ses vêtement sont  d'allure moderne, souvent colorés.
Sa garde-robe est bien achalandée.
Les ongles vernis.
Des lunettes de soleil.
Des sacs, des jolies chaussures, sandales, des bijoux de valeur ou chic de pacotille.
Sûre d'elle.

Son mari, aux cheveux gris, a belle allure aussi. Ses vêtements sont plus discrets.
Ils ont beaucoup d'amis. Ils reçoivent. Ils sont reçus. Ils ont des loisirs. Ils voyagent. I

Ils sont satisfaits de leur vie. Ont des enfants, des petits-enfants...
Un camping-car... ou une maison de vacances.. ou les deux.

Ils ont dansé sur Elvis Presley, Johnny Halliday, les Beatles, les Chaussettes Noires...
Ils écoutent Fip, vont au cinéma, lisent des polars (Mary Higgings-Clark).
Ils habitent  dans une jolie maison dans une petit commune tranquille, pas très loin d'une grande ville.
Ils ont un appareil photo numérique dernier cri, un écran plasma, une chaîne hifi, un ordinateur qui ne rame pas, un home-cinéma peut-être.

Ils sont nés après la guerre entre 1945 et 1950. Ce sont les enfants du renouveau, de l'amour, de l'espoir. Ce sont des enfants qui ont été aimés.
Même nés dans un milieu modeste, certains ont pu prendre l'ascenseur social.
Ils n'ont pas connu le chômage.  Pour leurs petits-enfants ce sera une autre histoire.

Même si maintenant des soucis de santé peuvent se manifester on peut dire qu'ils ont eu une belle vie.


Portrait de la belle américaine senior et heureux couple mature autour de 70 ans montrant l’amour et l’affection souriant ensemble dans le parc ayant un romantique marche mari porter femme sur son dos photo libre de droits

_____

Je ne suis pas de ceux là.
Je ne suis née trop tard.
Mes cheveux sont gris.
Je n'ai pas de joli mari à mes côtés.
Je ne porte pas de bijoux.
J'ai connu le chômage.
La retraite est encore une échéance lointaine

Je ne suis pas de ceux là. Mon tonton -  né 13 ans plus tôt - lui en fait partie. Sa femme est exactement telle que décrit ci-dessus.
Hier, en rentrant de la banque, j'ai croisé un couple qui leur ressemblait tellement. Copie/conforme.
______

Bien entendu je sais que tous les babies-boomeurs n'ont pas cette vie là.  Je le sais bien.

6 commentaires:

  1. Ah ! Les baby-boomers !
    Madame à lutter contre un cancer du sein qu'on lui a d'ailleurs retiré.
    Monsieur a des ennuis de prostate et des fuites urinaires
    ils souffrent de rhumatismes assez pénibles.
    Leur taux de diabète et est devenu inquiétant
    leur taux de cholestérol a explosé.
    Monsieur a un triple pontage et on doit lui changer sa valve cardiaque.
    Madame à une prothèse de hanche des deux côtés
    Madame à la DMLA et ne voit presque plus clair
    Monsieur est sourd comme un pot il ne veut pas s'appareiller. Ça fait trop vieux
    !
    Leurs enfants n'ont pas pris de leurs nouvelles depuis plusieurs mois. Ils se demandent s'ils sont encore en France.
    Enfin bref, le baby-boomer baigne dans la félicité totale.
    Il y en a qui ont quand même de la chance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sourires à te lire AlainX.

      Les problèmes que tu évoques n'épargnent personne quelque soit sa date de naissance, dès lors que l'on a franchi un certain âge...

      Mis à part le cancer du sein, le couple référent de mon oncle que j'évoque à presque demi-mots a la chance d'y échapper (pour le moment). Quant aux enfants ils ne sont pas très loin.. deuxième chance.
      Ah mais oui c'est vrai il faut parler un peu plus fort à mon Tonton Préféré (il a du trop écouter Johnny pendant sa jeunesse !).

      Supprimer
    2. Toutefois je persiste à penser que certains (beaucoup ??) ont eu une jeunesse plus dorée, plus insouciante que les générations suivantes.

      Supprimer
  2. J'ai toujours un peu de mal avec les généralités, ma Suzame...
    Il y a toujours eu des riches et des pauvres, des gens qui ont de la chance et des gens qui n'en ont pas, des gens qui donnent l'impression d'être heureux avec pas grand chose et d'autres qui croulent dans le confort et se plaignent tout le temps.
    Si nous avons le sentiment qu'il y a eu des époques plus insouciantes que d'autres, c'est peut-être que de nos jours, tout est devenu lourd, grave, pesant et qu'on ne peut plus rire de rien...
    N'oublions pas que l'insouciance des trente glorieuses a fait le lit de la catastrophe écologique qui s'annonce...Cela dit, les baby-boomers n'ont pas demandé à venir au monde après une guerre...Bref, c'est compliqué tout ça.
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Célestine... j'ai essayé de mettre des "précautions d'usage" pour faire comprendre que ce n'était pas une généralité. Peut être pas suffisantes mes précautions.

      C'est un flash que j'ai eu en courant (en voiture) de la banque au bureau, et en croisant un couple tellement, tellement.. que j'ai pensé à mon oncle et sa femme, qui ont eu une vie cool et qui à 70 ans passés l'ont encore très belle... bien que modeste d'origine et de profession (une aide-soignante en ehpad.. et un prof de mécanique dans un Lycée d'enseignement professionnel)...
      Mon oncle n'a pas demandé à naître mais il a été désiré, est arrivé dans une époque d'espoir...Et moi j'ai vu la différence de traitement entre mon père (né avant) et mon oncle... Mon oncle a été baigné d'amour parental, cela crevait mes yeux d'enfants... et cela me rendait triste pour mon père.
      Ne te méprends pas Célestine, mon oncle est vraiment mon Tonton Préféré.

      Supprimer
    2. Je n'en doute pas... mais je connais aussi des gens du même âge que ton oncle et qui sont aigris, et ne voient pas tout le bonheur que nous avons à vivre en France quand nos besoins fondamentaux sont satisfaits.
      Aide soignante en EHPAD et Prof, je ne suis pas sûre ce soit des métiers très « cools » ..mais peut-être davantage à leur époque, où l'on ne pressait pas les gens comme des citrons au boulot...
      Qu'il ait été baigné d'amour davantage que ton père, ça je veux bien croire que ça te rendait triste pour celui-ci. La guerre fut une sale période...
      Bisous chère Suzame
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer

Au gré de vos émotions

La route

Pour aller du bureau à la maison il y a plusieurs chemins. Le plus direct : 4 kms de route de campagne, puis la quatre voies, puis le p...