lundi 16 mars 2020

Apnée

Le monde est en apnée.
Les personnels soignants s'emploient coûte que coûte à éteindre le virus. Pour éviter que les hôpitaux ne soient en surcharge le confinement est demandé.

L'activité des entreprises sommeille. En apnée.  Activité partielle (chômage technique en langage plus courant). Délai pour payer urssaf, impôts...
Beaucoup de travail pour faire toutes ces formalités. Site internet inaccessible. Informations qui changent tous les jours. Comme un bateau sur une mer agitée.

Je me trouve bien seule face  tout ça.  Mes collègues sont tranquilles à  leur domicile pendant que je rame sur la rivière tumultueuse de l'administration pour leur assurer des ressources à  la fin du mois.
Mais je sais que cette administration connait des sacrès coups de vents et doit sans cesse augmenter sa voilure

Vous savez quoi ? J'envie ( je sais ce n'est pas bien) j'envie ceux qui un peu plus vieux que moi, sont en retraite et n'ont pas cette charge, (certes beaucoup moins lourde que celle des soignants).
J'envie ceux  qui sont à  l'abri de cette tempête.

Je vous souhaite un bon confinement dans la légèreté, la douceur.

Moi je vais mettre mon ciré et aller à  la pêche des aides aux entreprises.

12 commentaires:

  1. Je me demande si les retraités angoissent réellement moins que les autres. Les médias, sociaux ou non, savent comment s'y prendre pour introduire le doute, la peur, un sentiment de vulnérabilité.

    Je bosse moi aussi. En dehors du boulot, dans la ville ou à la campagne c'est désert, comme un dimanche matin. Curieuse impression.

    RépondreSupprimer
  2. Bon courage à toi, Suzame. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  3. Tu envies les retraités comme ceux que je suis, et moi j'admire ceux qui sont au travail au service des autres malgré les risques encourus, même s'ils sont relativement faibles à condition de prendre les précautions que l'on connaît. Il n'empêche qu'il peut y avoir des surcharge de travail difficile à vivre.
    Donc, bon courage à toi, et merci.

    RépondreSupprimer
  4. Alors que tout est à l'arrêt, il y a des gens qui bossent encore (hors personnel soignant) et dont on ne dit pas grand-chose car ils ne sont pas sur le premier front. Mais ils sont là quand même. J'en fais partie, différemment que toi. Alors soyons solidaires entre nous, avec les autres, et nos personnes âgées. Bon courage. Bises alpines... de loin.

    RépondreSupprimer
  5. Merci à tous les quatre. Cela me fait du bien de vous lire.

    RépondreSupprimer
  6. Merci et courage à tous ceux qui bossent encore, et prennent des risques chaque jour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Il y en a qui prennent vraiment des risques. Gratitude pour leur dévouement.
      Je passe en télé travail à partir de ce jour. Il était temps !

      Supprimer
  7. J'ai de la chance. Je suis à la retraite et j'ai un jardin. Je peux prendre l'air sans souci du travail. En ces temps difficile c'est un privilège…..Mais il y a un hic: je suis pluvieux que ceux qui travaillent.
    Bon courage, patience !!

    RépondreSupprimer
  8. Y a-t-il vraiment uns situation plus enviable qu'une autre, quand on sait qu'on est tous coincés sur une toute petite planète, et que c'est elle qui est en apnée depuis si longtemps à cause de nos inconséquences...
    Là, elle respire un peu, la Terre nourricière martyre... Elle se demande jusqu'à quand durera le répit...
    Courage ma Suzame. Bisous de fée
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou La Fée. Depuis le mois de novembre c'est la troisième situation difficile que je gère au boulot. Je commence à être vraiment moralement épuisée.

      Ici c'est mon exutoire de joie ou de désespoir. Tu sais bien.

      Bisous de la Bretagne printanière où une foule d'inconscient se promènent à plusieurs - et ça ça m'énerve vraiment.

      Supprimer
  9. Allez Suzame, tu as la chance de pouvoir te ressourcer dans ton jardin, ne t'en prive pas, savoure !
    Je t'envoie une brassée de pensées pétillantes et pleines d'énergies pour te requinquer.
    Bizzz

    RépondreSupprimer

Au gré de vos émotions

Rêve

 Je suis une grande rêveuse. Je me réveille avec le souvenir d'un rêve et puis une demi-heure plus tard tout s'est évaporé... mais p...