vendredi 20 mars 2020

Au calme

Me voici à mon tour confinée. Hier soir j'ai déménagé mon bureau professionnel dans mon salon... enfin presque. Je n'ai apporté que mon ordinateur et quelque dossiers essentiels 
Ce n'est pas pour autant que je vais me tourner les pouces.

Me voici soulagée. Bien que munie de la sacro-sainte autorisation dérogatoire de déplacement, je ne me sentais plus légitime de me déplacer pour aller travailler.  Je ne suis pas nécessaire à  la gestion de la crise sanitaire - sauf pour mon entreprise - mais ça je  peux le faire de chez moi.

Apres ces trois premiers jours de période de confinement où j'ai  connu beaucoup de colère, me voici plus apaisée.  J'ai enfin pu débloquer la situation de déclaration d'activité partielle ( mon patron a du créer des alias d'adresse mail- j'ai 10 adresses mail professionnelles - c'est dingue !).
Ce n'est que le début de la mission. Le plus gros reste à venir pour la semaine prochaine.  J'espère que je n'aurai pas besoin de retourner au bureau ( une heure aller-retour quand même).

Je vais découvrir le télé-travail... et si j'y prenais goût ?  A suivre...

1 commentaire:

  1. Et si tout le monde y prenait goût, au moins partiellement ? Que d'économies de carburant, de temps, de stress, de garde d'enfants...
    Et si le monde était en train de changer ?
    Bisous ma douce, et bon courage
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    RépondreSupprimer

Au gré de vos émotions

Printemps

 Après la neige et le grand froid de la semaine dernière, le printemps arrive dans mon jardin !