lundi 4 juillet 2016

Instant magique

Imaginez.

Cela fait longtemps que vous n'aviez pas fait ce genre de sortie avec votre amie d'enfance.
Un rendez-vous pris depuis plus d'un mois.
Et là vous y êtes.
L'ambiance est détendue. Il fait doux. Vous êtes là. Vous tenez par la main votre amie d'enfance à votre droite. A votre gauche. Qui ? Peu d'importance. Un peu plus loin un presque ami et son adorable fille.

Et puis la musique. Cette musique là qui commence dans cette nuit d'été.
Et vous regardez votre amie et vous lui dites "Oh que c'est beau". Et les gens en face de vous "Que c'est beau". Et les personnes derrière vous "Que c'est beau".

Un contentement immense vous remplit, Une plénitude de partager cet instant parfait de félicité, de danser avec votre amie à vos côtés sur cette musique tellement belle.

Un instant magique... Ce que l'on appelle "un instant d'éternité".
______

C'était samedi soir.
C'était un tamm kreiz, instant de repos entre le ton doubl et le ton simple d'une gavotte des montagnes (Hum si vous saviez  ! danser la gavotte sur une bonne musique, entourée de bon danseurs et danseuses).

Et la musique la voici (merci à ces musiciens talentueux et sensibles - pourtant ce groupe est un groupe assez "Rock" )




 PS  : Hier je me suis  laissée aller à une danse (biodanse) ample et fluide sur cette musique. C'était très "bon" aussi.

4 commentaires:

  1. Peut être qu'à vous cette musique ne "dira" rien.

    Parce que ce n'est pas la nuit.
    Parce que la tiédeur de l'air n'est pas là.
    Parce que nous n'êtes pas étourdi(e)s par la joie et la fatigue de la danse.
    Parce que vous n'êtes pas en compagnie de personnes appréciées.
    Parce que votre âme n'est pas bretonne.
    Parce que votre sang ne frémit pas au son d'une bombarde et d'un biniou.

    Enfin bon, vous me direz vous qui passez par ici.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue ne pas être "connecté"...
      Cette musique ne résonne pas en moi
      joie et danse se tiennent loin de moi
      la compagnie de gens appréciés est de l'autre côté de l'horizon
      Je n'ai point d'âme au sens usuel
      Bombarde et Biniou interpelle les esprits celtiques...

      Il n'y a que la nuit
      Et la tiédeur de l'air
      Qui sont mes compagnes.

      Le reste c'est pour les vivants...

      Sourire.

      Supprimer
  2. Il fait nuit, la fraîcheur de l'air entre par la fenêtre ouverte, je suis seule et tranquille, je ferme les yeux, et j'écoute... et bien que toutes les conditions dont tu parles ne soient pas présentes, je savoure ! (sourire) Il y a deux ans, alors que je me trouvais un soir à Concarneau, j'avais assisté à une festnoz, j'avais beaucoup aimé. Cette musique me rappelle cette belle soirée bretonne. :-)
    Belle soirée à toi, Suzame. Bisous.

    Et des bises à Gilles aussi. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Françoise

      Je ne suis pas étonnée que tu aimes. Nous avons déjà en commun notre goût certain pour l'accordéon diatonique.
      Belle journée à toi.

      Supprimer

Au gré de vos émotions

De mai à juin...

Comme je suis allée lire certains de mes "amis" d'ici - en passant - pour une Fée du Sud qui parfois s'inquiète et pour to...